ASS, AER et ATA

Allocations temporaire d'attente, de solidarité spécifique et équivalent retraite : les nouveaux montants

Publié le 05 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © stockpics - stock.adobe.com

Figurines en papier se tenant la main

Les montants de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), de l'allocation équivalent retraite (AER) et de l'allocation temporaire d'attente (ATA) qui sont dus à partir du mois d'avril 2020 sont revalorisés. C'est ce que vient de préciser un décret publié au Journal officiel du 4 juin 2020.

Le décret fixe le montant journalier :

  • de l'ASS à 16,89 € (contre 16,74 € auparavant) ;
  • de l'AER à 36,50 € (contre 35,17 €) ;
  • de l'ATA à 11,90 € (contre 11,79 € auparavant).

  Rappel : L'ASS est attribuée aux personnes ayant épuisé leurs droits au chômage.

L'AER est destinée aux demandeurs d'emploi n'ayant pas atteint l'âge de la retraite mais justifiant des trimestres requis pour avoir une retraite à taux plein (avant le 1er janvier 2011).

L'ATA est attribuée à certaines personnes non couvertes par l'allocation chômage (ARE) ou par d'autres minima sociaux (ASS, RSA, etc.), dans l'attente de leur réinsertion : anciens détenus, travailleurs salariés expatriés, apatrides inscrits comme demandeurs d'emploi, bénéficiaires de la protection subsidiaire.

Seules les personnes bénéficiaires de l'ATA avant septembre 2017 continuent de percevoir cette allocation dans la limite de sa durée réglementaire. L'ATA a en effet été supprimée depuis le 1er septembre 2017 .

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction