Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Reconnaissance de l'engagement des ressortissants étrangers pendant l'état d'urgence

Publié le 21 octobre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © marchsirawit - stock.adobe.com

Caissière avec un masque

Étranger travaillant en France, vous exerciez une profession particulièrement exposée entre le 24 mars et le 10 juillet 2020 et souhaitez demander la naturalisation française ou faire une déclaration de nationalité ? Votre demande ou votre déclaration est déjà en cours ? Vous pouvez bénéficier d'un traitement accéléré de votre demande d'accès à la nationalité française si vous justifiez d'un engagement professionnel actif pendant la période d'état d'urgence du Covid-19. Cette mesure s'applique jusqu'au 15 septembre 2021.

Métiers et secteurs d'activité concernés

Agents d'entretien

Éboueurs

Personnel d'éducation et d'enseignement

Routiers et livreurs

Agents de sécurité

Ouvriers agricoles

Postiers

Secteur du commerce alimentaire (par exemple, les caissières)

Aides à domicile

Personnels d'opérateur funéraire

Professionnels de la filière de dépistage

Secteur agroalimentaire

Assistants maternels

Personnels de santé ou de soin

Protection de l'enfance

Secteur industrie médicale et paramédicale

Vous devrez justifier d'une activité durant cette période en produisant une attestation disponible sur le site du ministère de l'Intérieur que vous aurez complétée ou éventuellement tous documents attestant votre engagement.

  À noter : Si vous avez déjà déposé votre dossier sur une plateforme d'accès à la nationalité française, ou si votre dossier a été transmis à la sous-direction de l'accès à la nationalité française (12 rue Francis Le Carval – 44404 REZE Cedex ou sur la boîte de messagerie rc-covid@interieur.gouv.fr), vous êtes invités à vous signaler auprès des services concernés en produisant les pièces justificatives.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction