La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

La prise en charge immédiate des soins pour les expatriés de retour en France est prolongée

Publié le 25 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © rogerphoto - stock.adobe.com

Docteur et son patient lors d'une consultation médicale

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les Français expatriés rentrés en France entre le 1er octobre 2020 et le 1er avril 2021 et n'exerçant pas d'activité professionnelle sont affiliés à l'Assurance maladie et maternité sans délai de carence. L'article 15 de la loi du 14 novembre 2020 autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire parue au Journal officiel le 15 novembre 2020 prolonge ainsi une mesure déjà en place pour les retours effectués depuis le 1er mars 2020.

Le délai de carence de 3 mois habituellement appliqué aux Français expatriés à leur retour en France pour bénéficier des droits à l'Assurance maladie est suspendu entre le 1er octobre 2020 et le 1er avril 2021. Les personnes sans activité professionnelle peuvent ainsi bénéficier d'une prise en charge immédiate de leurs soins dès leur arrivée sur le territoire français.

Pour cela, vous devez adresser un courrier ou un mail à la caisse d'Assurance maladie ou à la CGSS (Caisse générale de sécurité sociale) de votre résidence en y joignant :

Si la personne expatriée vient seulement en séjour temporaire en France, elle est prise en charge, selon sa situation personnelle :

  • par le Centre national des retraités de France à l'étranger (Cnarefe) si elle est retraitée ;
  • par la Caisse des Français de l'étranger ;
  • ou son assurance maladie privée.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction