La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Un couvre-feu avancé dans 25 départements

Publié le 14 janvier 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © passimage - stock.adobe.com

Une rue de Lyon la nuit

En raison du nombre de nouveaux cas de contamination encore élevé, un couvre-feu est instauré depuis le 15 décembre 2020 dès 20h et jusqu'à 6h avec des conditions de déplacement limitées sur tout le territoire sauf en Outre-mer. Déjà en vigueur dans 15 départements métropolitains depuis le 2 janvier 2021, le couvre-feu avancé à 18h est étendu à 8 nouveaux départements à compter du 10 janvier 2021, auxquels s'ajouteront la Drôme et le Var le mardi 12 janvier 2021.

Le couvre-feu sera avancé sur tout le territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée de 15 jours minimum.

Les règles applicables

Les mesures en vigueur pour maîtriser l'épidémie de coronavirus sont les suivantes :

  • un couvre-feu national est mis en place, de 20h à 6h sur le territoire métropolitain à l'exception de 25 départements pour lesquels le couvre-feu est avancé à 18h :
    • depuis le 2 janvier 2021 : Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardennes (08), Doubs (25), Jura (39), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nièvre (58), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Vosges (88), Territoire de Belfort (90).
    • à compter du dimanche 10 janvier 2021 : Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Bouches-du-Rhône (13), Cher (18), Côte-d'or (21), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Vaucluse (84) ;
    • à compter du mardi 12 janvier 2021 : Drôme (26), Var (83).

    Pendant ce couvre-feu, seuls certains déplacements seront possibles, à condition de se munir d'une attestation notamment :
    • se rendre ou revenir de son lieu de travail, à une formation professionnelle, effectuer un déplacement professionnel ne pouvant être reporté ;
    • des motifs familiaux impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d'enfants ;
    • des motifs médicaux : aller à l'hôpital, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments ;
    • participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d'aides alimentaires à domicile) ;
    • les personnes en situation de handicap et leur accompagnant ;
    • promener un animal domestique autour de son domicile dans un rayon d'1 km.
  • la pratique sportive ou la promenade en plein air est interdite pendant les horaires de couvre-feu ;
  • pendant la journée, les déplacements seront autorisés et l'attestation n'est plus nécessaire ;
  • les déplacements entre régions sont autorisés ;
  • les lieux de culte doivent respecter une certaine jauge  ;
  • les salles de cinéma, les théâtres et les musées sont fermés ;
  • l'accueil du public dans les enceintes sportives, dans les cirques, les parcs zoologiques ou encore les salles de jeux et les casinos est interdit ;
  • les restaurants et les cafés sont fermés ;
  • le télétravail doit se poursuivre quand il est possible.

  A noter : Tout déplacement pendant les horaires du couvre-feu sans motif ni attestation valable vous exposera à une amende forfaitaire de 135 €. Les contrôles seront renforcés.

  Rappel : Les stations de ski restent accessibles mais les remontées mécaniques sont réservées à certains publics .

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

France 2020, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction