La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Prévention incendies

La « Météo des forêts », un nouvel outil de prévention et d'information sur le danger d'incendies

Publié le 02 juin 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : Kellie - stock.adobe.com

Depuis le 1er juin 2023, Météo France publie la « Météo des forêts » pour informer les Français sur le niveau de danger de feu en métropole. Service-Public.fr vous présente les principes de ce nouvel outil.

Pourquoi lancer une Météo des forêts ?

Sous l’effet du changement climatique, la majeure partie du territoire métropolitain est vulnérable aux incendies de forêts et de végétation. 9 départs de feux sur 10 sont d’origine humaine et la plupart sont déclenchés par imprudence. Météo France lance pour l'été, avec l'appui du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, la Météo des forêts, une carte indiquant chaque jour le niveau de danger de feu par département pour le lendemain et le surlendemain.

Cette météo indique le niveau de danger de feu avec une échelle de quatre couleurs, compréhensible par tous :

  • vert : risque faible ;
  • jaune : risque modéré ;
  • orange : risque élevé ;
  • rouge : risque très élevé.

Objectif  du dispositif : informer et sensibiliser les Français au risque de feux afin qu’ils adoptent les bons réflexes pour éviter les départs de feux, en particulier dans les zones sensibles identifiées.

Consulter la Météo des forêts.

Comment est-elle élaborée ?

Les conditions météorologiques ont une forte influence sur la sensibilité de la végétation au feu et sur la propagation une fois l’incendie déclaré. La Météo des forêts est établie par Météo France à partir des observations et prévisions de plusieurs paramètres météorologiques (la température, la pluie, la force du vent, l’humidité de l’air) et de l’état de sécheresse de la végétation.

Comment éviter les départs de feux ?

Feu et barbecue

J'organise les barbecues chez moi, sur une terrasse et loin de la végétation qui peut s'enflammer.

Cigarette et mégot

Je jette mes mégots dans un cendrier. Je ne fume pas en forêt.

Travaux et étincelles

Je réalise mes travaux loin de la pelouse et des herbes sèches et je prévois un extincteur à portée de main en cas de départ de feu.

Stockage des combustibles

Je stocke les matériaux et produits inflammables (bois, bouteilles de gaz) dans un abri fermé, éloigné de mon habitation.

Que faire en cas de départ de feux ?

Alerter

Témoin d'un début d'incendie, je donne l'alerte en appelant le 112, le 18 ou le 114 (personnes malentendantes) et j'essaie de localiser le feu.

Se protéger

Je me mets à l'abri dans une habitation débroussaillée en attendant l'intervention des secours. La voiture n'est pas un abri sûr car elle pourrait brûler.

S'informer

Je reste informé de la situation et me conforme aux consignes des secours ou de la mairie.

La Météo des forêts n’informe pas sur les incendies en cours ou à venir

Lorsque le risque d’incendie est élevé, les préfectures peuvent restreindre voire interdire l’accès aux zones exposées aux véhicules et aux piétons. Les barbecues, feux d’artifices ou tout emploi du feu peuvent être interdits. Les travaux agricoles et forestiers et générant des étincelles peuvent être réglementés, voire interdits.

Ne pas respecter les consignes de prévention édictées par les autorités publiques vous expose à une amende de 4e classe d’un montant de 750 €.

Renseignez-vous sur le site internet de votre préfecture ou de votre mairie.

  Rappel : si vous êtes témoin d'un début d'incendie, prévenez le 18 (sapeurs-pompiers), le 112 (numéro d'appel européen) ou le 114 (numéro d'urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes) et localisez le départ de feu en indiquant l'adresse (ou si possible, utilisez la géolocalisation au moyen d'un téléphone portable.