Fiche pratique

Travail au pair à l'étranger

Vérifié le 07 juin 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le travail au pair permet à un jeune de partir dans une famille à l'étranger qui l'accueille temporairement en échange de certaines prestations, notamment la garde des enfants. Le séjour au pair est également l'occasion pour le jeune de perfectionner ses connaissances linguistiques dans le pays d'accueil.

Les règles concernant le travail au pair varie selon si le pays de destination est un pays appliquant l'accord européen sur le placement au pair ou non.

Cas général

Les conditions pour pouvoir travailler au pair varient d'un pays à l'autre. Cependant, en règle générale, le jeune doit :

  • être âgé entre 18 et 30 ans (parfois moins ; par exemple 26 ans pour les États-Unis),
  • avoir des connaissances de base de la langue du pays d'accueil,
  • posséder le permis de conduire et un niveau bac parfois (obligatoires aux États-Unis),
  • très souvent s'inscrire à des cours de langue une fois sur place.

Entrée dans le pays

Pour un séjour dans une famille en Europe, le jeune français n'a pas besoin de visa.

Hors Europe, il doit obtenir un visa (par exemple pour partir au Canada, aux États-Unis ou en Australie). Il doit se renseigner auprès du consulat du pays concerné en France.

Accord de placement au pair

Un accord écrit entre le jeune au pair et sa famille d'accueil doit être obligatoirement conclu, de préférence avant le départ de France.

L'accord précise les droits et devoirs respectifs du jeune au pair et de la famille d'accueil, notamment les conditions dans lesquelles le jeune partagera la vie de la famille d'accueil.

Un exemplaire de cet accord est déposé auprès de l'autorité compétente du pays d'accueil ou de l'organisme chargé du séjour au pair. Il doit être accompagné d'un certificat médical attestant de l'état de santé du jeune au pair.

Couverture sociale

Le jeune doit se renseigner avant de partir sur sa couverture maladie à l'étranger.

Selon sa destination, il devra souscrire une assurance.

  À savoir :

de nombreux organismes proposent des séjours au pair, se chargent de certaines formalités et renseignent les candidat(e)s sur les différents programmes d'échange.

La durée du séjour du jeune au pair est variable. Elle dépend de la réglementation du pays d'accueil et de la demande de la famille accueillante.

Le jeune peut partir au pair, par exemple, pour les vacances d'été ou 6, 9 ou 12 mois renouvelables ou pas.

Le jeune au pair est logé et nourri en échange de sa participation aux tâches ménagères et à la garde des enfants de la famille.

Ses horaires de travail et sa rémunération sont variables suivant son pays d'accueil. Dans la plupart des cas, il suit des cours de langue quelques heures par semaine.

Dans un pays soumis à l'accord européen

Le jeune doit :

  • avoir entre 17 et 30 ans,
  • connaître la langue du pays d'accueil,
  • partir dans le pays d’accueil pour perfectionner ses connaissances linguistiques (et éventuellement professionnelles) et sa culture générale.

Entrée dans le pays

Le jeune français n'a pas besoin de visa.

Accord de placement au pair

Un accord écrit entre le jeune au pair et sa famille d'accueil doit être obligatoirement conclu, de préférence avant le départ de France.

L'accord précise les droits et devoirs respectifs du jeune au pair et de la famille d'accueil, notamment les conditions dans lesquelles le jeune partagera la vie de la famille d'accueil.

Un exemplaire de cet accord est déposé auprès de l'autorité compétente du pays d'accueil ou de l'organisme chargé du séjour au pair. Il doit être accompagné d'un certificat médical attestant de l'état de santé du jeune au pair.

Couverture sociale

Le jeune bénéficie automatiquement des prestations sociales en cas de maladie, maternité ou d'accident.

  À savoir :

de nombreux organismes proposent des séjours au pair, se chargent de certaines formalités et renseignent les candidat(e)s sur les différents programmes d'échange.

La durée du séjour du jeune au pair est variable. Elle dépend de la réglementation du pays d'accueil et de la demande de la famille accueillante.

Le séjour initial ne peut pas durer plus d'un an. Cependant, il peut être prolongé pour permettre un séjour total de 2 ans maximum.

Le jeune au pair est logé et nourri en échange de sa participation aux tâches ménagères et à la garde des enfants de la famille.

Ses horaires de travail et sa rémunération sont variables suivant son pays d'accueil.

Le jeune bénéficie des garanties suivantes :

  • logement en chambre individuelle,
  • prestations pour la famille de 5 heures maximum par jour,
  • aménagement des horaires de travail pour suivre des cours de langue,
  • un jour complet de repos par semaine, dont au moins un dimanche par mois,
  • argent de poche.

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Pour s'informer sur les différents programmes et destinations au pair

Information sur tous les sujets intéressant directement les jeunes

Par téléphone

+33 (0)1 44 49 29 32

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h

Par messagerie

Accès au formulaire de contact

Par courrier

101 quai Branly

75015 Paris

Information jeunesse

Pour s'informer sur les différents programmes et destinations au pair

Centre d'information et de documentation jeunesse (CIDJ)

Ambassade ou consulat étranger en France

Pour s'informer et si besoin demander un visa

Ministère en charge des affaires étrangères