Question-réponse

Peut-on refuser un médicament générique ?

Vérifié le 14 décembre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Oui, vous pouvez refuser le médicament générique que le pharmacien vous propose en remplacement du médicament prescrit par le médecin. Toutefois, votre refus peut avoir des conséquences sur le niveau de remboursement et sur le bénéfice du tiers-payant.

Si le médicament que vous devez prendre est soumis au tarif forfaitaire de responsabilité (TFR) [application/pdf - 60.0 KB] , les conditions de tiers payant et de remboursement seront modifiées :

  • Vous serez remboursé uniquement sur la base du TFR.
    Si vous souhaitez un médicament de marque dont le prix est supérieur, le surcoût est à votre charge.
    Par exemple, un médecin vous prescrit un médicament de marque qui coûte 20 € et qui dispose d'un TFR de 18 €, si vous refusez que le pharmacien vous délivre un médicament générique, vous payez le médicament de marque 20 €, soit 2 € plus cher que le générique, et vous êtes remboursé sur la base de 18 € au lieu de 20 € après en avoir fait l'avance au pharmacien.
  • Vous ne bénéficierez pas du tiers payant.
    Vous devrez alors faire l'avance des frais pour la totalité de l'ordonnance concernée et vous faire rembourser ensuite par votre organisme d'assurance maladie, sur la base du TFR.
    Si vous refusez le générique le pharmacien établit une feuille de soins papier pour le médicament concerné, que vous adressez, accompagnée du double de l'ordonnance, à votre caisse d'Assurance Maladie pour remboursement.