Fiche pratique

Contribution à l'audiovisuel public (redevance télé)

Vérifié le 12 avril 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Impôts locaux 2016

1 janv. 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le contenu de cette page est à jour pour les impôts locaux à payer en 2016 à l'exception des formulaires, services en ligne et documents d'information. Ceux-ci seront mis en ligne dès qu'ils seront disponibles.

La contribution à l'audiovisuel public est la nouvelle appellation de la redevance audiovisuelle. Vous devez la payer si vous êtes imposable à la taxe d'habitation et que vous occupez, au 1er janvier de l'année d'imposition, un logement équipé d'un téléviseur ou un dispositif assimilé. Certaines personnes peuvent bénéficier d'une exonération.

Personnes imposables

Vous devez payer la contribution à l'audiovisuel public si vous remplissez les 2 conditions suivantes :

  • Vous êtes redevable de la taxe d'habitation
  • Votre domicile est équipé d'un téléviseur ou dispositif assimilé, qu'il vous appartienne personnellement ou pas

Une seule contribution est due par foyer fiscal quel que soit le nombre d'appareils détenus et de résidences imposées à la taxe d'habitation (résidence principale et éventuelles résidences secondaires).

Ainsi, vous ne payez qu'une seule contribution pour vos téléviseurs et ceux de vos enfants rattachés à votre foyer et personnellement imposés à la taxe d'habitation pour le logement qu'ils occupent.

  À noter :

même si des personnes ne font pas partie du même foyer fiscal, une seule contribution à l'audiovisuel public est à payer en cas de cohabitation dans une même habitation (concubins par exemple).

Personnes exonérées

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Vous êtes exonéré de taxe d'habitation

Vous n'avez pas à payer la contribution à l'audiovisuel public si vous êtes exonéré de taxe d'habitation.

Vous étiez exonéré de redevance avant 2005

Vous avez au moins 76 ans

Si vous étiez exonéré de redevance avant 2005, vous continuez à bénéficier de l'exonération en 2016 sous réserve de remplir les 3 conditions suivantes :

  • Ne pas être imposable sur le revenu en 2015
  • Ne pas être soumis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en 2015
  • Respecter des conditions de cohabitation

Vous devez habiter votre logement d'une des manières suivantes :

Plafond de revenus - Réduction ou exonération de certains impôts locaux en 2016 - Métropole

Nombre de part(s)

Revenu fiscal de référence

Avis d'impôt 2016 sur les revenus 2015

1

10 697 €

1,25

12 125 €

1,5

13 553 €

1,75

14 981 €

2

16 409 €

2,25

17 837 €

2,5

19 265 €

2,75

20 693 €

3

22 121 €

½ part supplémentaire

2 856 €

½ part supplémentaire

1 428 €

Vous ou une personne de votre foyer est handicapée

Si vous étiez exonéré de redevance avant 2005, vous continuez à bénéficier de l'exonération en 2016 sous réserve de remplir les 3 conditions suivantes :

  • Ne pas être soumis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en 2015
  • Disposer d'un revenu fiscal de référence inférieur à certaines limites
  • Respecter des conditions de cohabitation

Vous devez habiter votre logement d'une des manières suivantes :

Plafond de revenus - Réduction ou exonération de certains impôts locaux en 2016 - Métropole

Nombre de part(s)

Revenu fiscal de référence

Avis d'impôt 2016 sur les revenus 2015

1

10 697 €

1,25

12 125 €

1,5

13 553 €

1,75

14 981 €

2

16 409 €

2,25

17 837 €

2,5

19 265 €

2,75

20 693 €

3

22 121 €

½ part supplémentaire

2 856 €

½ part supplémentaire

1 428 €

Votre revenu fiscal de référence est égal à 0

Vous êtes exonéré de contribution à l'audiovisuel public si le revenu fiscal de référence de votre foyer fiscal de taxe d'habitation est égal à 0.

Les matériels concernés sont les suivants :

  • Appareil récepteur de télévision
  • Dispositif assimilé permettant la réception de la télévision

Sont notamment considérés comme des dispositifs assimilés, lorsqu'ils sont associés à un écran, les magnétoscopes, les lecteurs ou lecteurs-enregistreurs de DVD ainsi que les vidéo-projecteurs équipés d'un tuner.

Par contre, les micro-ordinateurs munis d'une carte télévision permettant la réception de la télévision ne sont pas taxables.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

En métropole

137 €

Dans les départements d'outre-mer

87 €

Vous avez un téléviseur ou un dispositif assimilé

Si vous détenez un téléviseur ou un dispositif assimilé au 1er janvier de l'année d'imposition, vous n'avez aucune démarche à faire.

Vous avez ni téléviseur ni dispositif assimilé

Vous devez le signaler tous les ans à l'administration fiscale en cochant la case figurant en 1ère page de votre déclaration de revenus.

Si vous indiquez à tort que vous n'avez pas de téléviseur, vous risquez une amende de 150 € en plus de la contribution à l'audiovisuel public.

  À savoir :

l'administration peut exercer un contrôle jusqu'à la fin de la 3e année suivant celle où la contribution à l'audiovisuel public est due.

Le paiement de la contribution à l'audiovisuel public s'effectue en même temps et dans les mêmes conditions que la taxe d'habitation.

À l'automne, vous recevez un avis unique d'imposition pour les 2 taxes.

Une majoration de 10% est appliquée en cas de paiement tardif.

Si vous estimez être imposé à tort, vous pouvez présenter une réclamation à votre centre des finances publiques dans les délais requis.

Où s’adresser ?

Pour des informations générales

Ministère en charge des finances

Par téléphone

0 810 467 687 (0 810 IMPOTS)

Du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h, hors jours fériés.

Numéro violet ou majoré : coût d'un appel vers un numéro fixe + service payant, depuis un téléphone fixe ou mobile

Pour connaître le tarif, écoutez le message en début d'appel

Hors métropole ou depuis l'étranger, composer le + 33 (0)8 10 46 76 87.

Service en charge des impôts (trésorerie, centre des impôts fonciers...)

Pour joindre le service local gestionnaire de votre dossier

Ministère en charge des finances