La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épidémie de Coronavirus (Covid-19)

Traçage des patients zéro et de leurs cas contact : le dispositif évolue

Publié le 09 février 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © fizkes - adobe.stock.com

Jeune fille inquiète qui regarde son téléphone portable

Pour limiter la propagation du Covid-19, l'Assurance maladie doit pouvoir contacter rapidement les patients zéro du Covid-19 et les personnes contact. C'est pourquoi, afin de mieux les accompagner dans leurs démarches, le dispositif de traçage s'adapte à l'évolution de la situation et privilégie désormais le SMS. Depuis le 21 janvier 2021, la recherche des chaînes de transmission est renforcée en raison de l'apparition de variants plus contagieux.

Depuis le 3 novembre 2020, l'Assurance maladie a modifié le dispositif de « contact tracing » en déployant de nouvelles modalités de communication pour plus de réactivité et d'efficacité. Afin de toucher l'ensemble des personnes « cas contact » et pas seulement celles qui détiennent un compte Ameli, les mails qui étaient adressés jusqu'alors sont remplacés par des messages SMS. Désormais :

  • Si vous êtes « cas contact », vous recevez un message SMS émis par le numéro 38663 renvoyant, via un lien cliquable, vers un site internet. Vous devez consulter ce site où vous trouverez l'ensemble des informations utiles sur les mesures sanitaires à respecter et sur vos droits (arrêt de travail, délivrance gratuite de masques...).
  • Si vous êtes dépisté positif, vous recevez un message SMS renvoyant vers un site où vous êtes invité à préparer la liste de vos cas contact à risque ainsi que leurs coordonnées dans l'attente de l'appel téléphonique de l'Assurance maladie.

Depuis le 21 janvier 2021, les enquêteurs sanitaires contactent les personnes n'ayant pas déclaré de cas contact pour savoir si, après réflexion, ils n'en ont pas identifié. Les personnes positives et cas contact injoignables sont relancées à plusieurs reprises.

Le but de l'Assurance maladie est d'informer au plus vite les personnes, en s'adressant en priorité à celles nouvellement contaminées et à celles impliquées dans une chaîne de contamination par un variant.

Les personnes revenant de zones à risque font l'objet d'un « contact tracing » minutieux.

Une « note urgente » de la Direction générale de la Santé du 7 février 2021 prévoit un renforcement spécifique de la vigilance pour les variants , notamment les variants dits « sud-africain » et « brésilien » dont la circulation est aujourd'hui minoritaire mais qui présentent des risques concernant la protection immunitaire et l'efficacité vaccinale.

  Attention : Les appels, courriels et SMS frauduleux se multiplient, favorisés par le contexte de crise sanitaire. L'Assurance maladie met en garde les assurés et rappelle qu'il ne faut en aucun cas y donner suite.

  Rappel : L'application TousAntiCovid permet notamment à la personne testée positive d'alerter immédiatement les autres utilisateurs qu'elle pourrait avoir contaminés durant sa période de contagiosité.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Agenda

Publicité

France 2021, les données clés

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction