La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Dons "Coluche"

Dons aux associations : prolongement du plafond à 1 000 € de la déduction fiscale pour 2022 et 2023

Publié le 26 janvier 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © wjarek - AdobeStock

Soupe populaire

Restaurants du cœur, Croix-Rouge, Secours catholique, Secours populaire... Vous faites des dons à des associations venant en aide à des personnes en difficulté (dispositif « Coluche ») ? Sachez que le plafond de la réduction d'impôt de 75 % qui avait été porté à 1 000 € en raison de la crise sanitaire et économique est prolongé pour 2022 et 2023. C'est ce que prévoit la loi de finances pour 2022.

Les dons à des organismes d'aide aux plus démunis qui assurent la fourniture gratuite de nourriture ou de soins médicaux ou qui favorisent le logement de personnes en difficulté, en France et à l'étranger, bénéficient d'une réduction d'impôt correspondant à 75 % des dons versés, dans la limite de 1 000 €.

Le plafond de la réduction fiscale des dons aux personnes en difficultés, à 1 000 €, est prolongé jusqu'au 31 décembre 2023 par la loi de finances pour 2022 publiée au Journal officiel du 31 décembre 2021.

  À savoir : Une fois le plafond de 1 000 € atteint, le surplus retombe dans le régime de droit commun avec une réduction d'impôt de 66 %.

  Rappel : Le plafond de réduction fiscale des dons « Coluche » avait été porté de 552 € à 1 000 € pour les années 2020 et 2021. Cet avantage fiscal a été appliqué une première fois à titre exceptionnel pour l'imposition des revenus de l'année 2020, il a été reconduit pour l'imposition des revenus de l'année 2021. Cette mesure est donc prolongée jusqu'à fin 2023, par la loi de finances pour 2022.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Découvrir la collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction