La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Rappel vaccinal

Vaccin contre le Covid-19 : qui est concerné par la dose de rappel ?

Publié le 12 janvier 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Melinda Nagy - stock.adobe.com

Vaccin sur une personne âgée

Depuis le 28 décembre, le rappel vaccinal peut être administré à tous les adultes 3 mois après la dernière injection de vaccin (Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca) et 4 semaines après l'injection unique de Janssen. Quelles sont les personnes concernées par ce rappel vaccinal ? Avec quels vaccins ? Où se faire vacciner ? Service-Public.fr répond à toutes vos questions.

Quelles sont les personnes concernées ?

Le rappel vaccinal concerne toutes les personnes de 18 ans et plus dès 3 mois après la dernière injection du schéma initial de vaccination ou après une infection au Covid-19 si celle-ci a eu lieu après la vaccination.

Les personnes vaccinées avec Janssen doivent recevoir une injection additionnelle dès 4 semaines après leur vaccination, puis une dose de rappel dès 3 mois après cette dernière.

La dose de rappel concerne également les jeunes de 12 à 17 ans immunodéprimés ou ayant une pathologie à haut risque ou bien une comorbidité.

Pour les personnes immunodéprimées, il est recommandé de suivre l'avis de leur professionnel de santé quant au schéma vaccinal le plus adapté.

  À savoir : Pour connaître la date limite à laquelle vous devez recevoir votre dose de rappel pour ne pas perdre votre passe sanitaire , l'Assurance maladie propose un nouveau téléservice Mon rappel Vaccin Covid .

Vous pouvez également utiliser le simulateur de MesconseilsCovid .

Quelle est la marche à suivre pour les personnes ayant contracté le Covid ?

Vaccins Pfizer, Moderna, Astrazeneca :

  • Si vous avez contracté le Covid avant la vaccination et avez reçu une injection unique, vous pouvez recevoir une dose de rappel (2e dose) 3 mois après votre 1ère dose de vaccin.
  • Si vous avez reçu une première injection, puis avez été contaminé par le Covid, vous pouvez recevoir une dose de rappel (2e dose) 3 mois après l'infection (date du test positif).
  • Si vous avez contracté le Covid après votre 2e dose de vaccin, vous pouvez effectuer votre rappel (3e dose) 3  mois après l'infection.

Vaccin Janssen :

  • Pour les personnes ayant eu le Covid-19 avant leur injection de vaccin Janssen, la dose de rappel se fait 1 mois après la dose reçue.
  • Pour les personnes ayant eu le Covid après leur injection de Janssen, deux situations :
    • Si l'infection date de moins de 15 jours après l'injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l'infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 3 mois après cette dose additionnelle.
    • Si l'infection date de plus de 15 jours après l'injection : les personnes n'ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 3 mois après l'infection.

Quels sont les vaccins ?

Le rappel vaccinal contre le Covid-19 correspond à l'administration d'une dose supplémentaire de vaccin après un schéma initial de vaccination complet. 

Il doit se faire avec un vaccin à ARNm, vaccin Pfizer-BioNTech ou Moderna pour les personnes de 30 ans et plus.

Dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid-19, le rappel vaccinal correspond à l'administration d'une dose de vaccin supplémentaire (ou d'une demi-dose pour le vaccin Moderna) pour les personnes éligibles, c'est-à-dire :

  • une 2e dose pour les personnes ayant déjà contracté le Covid-19 et ayant donc reçu une injection unique (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca) dans le cadre de leur schéma vaccinal initial, ainsi que les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen ;
  • une 3e dose pour les personnes ayant reçu deux doses de vaccins (Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca) dans le cadre de leur schéma vaccinal initial.

Par ailleurs, les personnes sévèrement immunodéprimées ayant déjà reçu trois doses sur avis médical pour leur schéma initial pourront recevoir une dose supplémentaire toujours sur avis médical.

  Attention : Le maintien du haut niveau d'adhésion aux mesures barrières y compris chez les personnes ayant reçu un schéma de vaccination complet et en particulier au contact des personnes à risque de formes graves est indispensable.

  À noter : En plus de la vaccination contre le Covid-19, la vaccination antigrippale reste recommandée. Le vaccin contre la grippe est disponible en pharmacie depuis le 22 octobre et comme chaque année, les personnes âgées de 65 ans et plus et celles qui sont à risque de développer une forme grave de la grippe, recevront leur bon de prise en charge de la part de l'Assurance maladie.

Dans un avis rendu le 27 septembre, la HAS recommande que la 3e dose de vaccin contre le Covid-19 et le vaccin contre la grippe soient administrés le même jour .

Où se faire vacciner ?

Les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :

  • chez leur médecin traitant (ou médecin de leur choix) ;
  • dans une pharmacie ;
  • en cabinet infirmier ou de sage-femme, au sein des services hospitaliers où elles sont suivies ;
  • dans un laboratoire de biologie médicale ;
  • dans un centre de vaccination (possibilité de prendre rendez-vous sur www.sante.fr .

Pour les personnes résidant dans les établissements pour personnes âgées, la dose de rappel s'administre sur place, pas besoin de se déplacer.

Le vaccin Pfizer-BioNTech peut être injecté en cabinet de ville depuis le 1er octobre 2021.

  À noter : Afin d'améliorer la vaccination des personnes de plus de 80 ans, un numéro vert a été mis en place pour faciliter la prise de rendez-vous de la vaccination à domicile ou chez un professionnel de santé.

Le numéro vert 0 800 730 957, accessible gratuitement, tous les jours, de 6h à 22h permet aux personnes de plus de 80 ans de prendre rendez-vous (première ou deuxième injection ou dose de rappel) à domicile ou directement chez un professionnel de santé habilité à vacciner.

  À savoir : La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Elle fait suite à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) dans un avis rendu le 24 août 2021 . Le 6 octobre 2021, la HAS a recommandé d'élargir ce rappel à de nouvelles populations.

Dans un avis publié vendredi 19 novembre 2021 , la Haute Autorité de santé (HAS) a recommandé l'administration d'une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 pour tous les adultes âgés de 40 ans et plus.

Dans un avis rendu le 25 novembre 2021 , la HAS recommande d'abaisser ce délai à 5 mois et d'élargir la campagne de rappel à toutes les personnes de 18 ans et plus. Elle considère en effet que le contexte épidémique préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale en raccourcissant le délai entre primo-vaccination et dose de rappel.

Dans un nouvel avis du 24 décembre 2021 , la HAS recommande que le rappel soit réalisé à partir de 3 mois après la primovaccination. De plus, afin de mieux les protéger, la HAS recommande d'administrer un rappel aux adolescents de 12 à 17 ans, les plus à risque.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction