Fiche pratique

Vol de plaques d'immatriculation

Vérifié le 25 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous constatez le vol de vos plaques d'immatriculation, vous devez porter plainte très rapidement.

Besoin d’aide ?

Suivez le guide pour trouver la réponse correspondant à votre situation

En France

Dès que vous constatez le vol de vos plaques d'immatriculation, vous devez porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

À l'étranger

Vous devez signaler le vol à votre retour en France en portant plainte au commissariat ou à la gendarmerie.

Le vol des plaques n'est pas assimilé à l'usurpation du numéro d'immatriculation et ne permet pas l'attribution d'une nouvelle immatriculation du véhicule.

Vous devrez faire refaire vos plaques et les fixer à votre véhicule après avoir porté plainte.

Si vous circulez avec un véhicule qui ne dispose pas de plaque d'immatriculation, vous pouvez être sanctionné d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 €.