Fiche pratique

Régime public de rémunération des demandeurs d'emploi en formation (RFPE)

Vérifié le 20 avril 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous êtes demandeur d'emploi et que vous ne touchez pas d'allocations chômage, vous pouvez - sous certaines conditions - suivre une formation en étant rémunéré par Pôle emploi.

Si vous souhaitez suivre une formation agréée par Pôle emploi en tant que demandeur d'emploi, vous pouvez percevoir une rémunération pendant tout ou partie de votre formation.

Cette rémunération est versée par Pôle emploi sous certaines conditions. Elle est appelée rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE).

Vous pouvez prétendre à la RFPE si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Vous êtes inscrit sur la liste des demandeurs emplois.
  • Vous suivez une formation agréée par Pôle emploi.
  • Vous ne percevez pas (ou ne percevez plus) l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) le jour de l'inscription en formation.

Lors de votre inscription en formation, vous devez faire une demande de rémunération auprès de votre conseiller Pôle emploi.

Où s’adresser ?

Votre rémunération dépend de votre situation personnelle et de la durée de la formation.

La formation dure moins d'un an

Montant de la rémunération du demandeur d'emploi pendant la formation

Situation du demandeur d'emploi

Situation spécifique du demandeur d'emploi

Rémunération mensuelle pour un stage à temps plein

Travailleur handicapé

Justifiant d'une période d’activité salariée antérieure d’au moins 6 mois sur une période de 12 mois ou d’au moins 12 mois sur une période 24 mois

Comprise entre 652,02 € et 1 932,52 €

(calculée sur la base de la moyenne des salaires perçus au cours des 6 ou 12 mois d'activité)

Ne justifiant pas de la condition d'activité salariée antérieure

652,02 €

Personne ayant des enfants à charge

Personne veuve, divorcée, séparée, abandonnée ou célibataire assumant seule la charge d'au moins un enfant

652,02 €

Mère de famille ayant eu au moins 3 enfants

652,02 €

Femme veuve, divorcée ou séparée judiciairement

Depuis moins de 3 ans

652,02 €

Femme enceinte

Femme seule en état de grossesse ayant effectué la déclaration et les examens prénataux prévus par la loi

652,02 €

Primo demandeur d'emploi

Âgé de moins de 18 ans

130,34 €

Âgé entre 18 et 20 ans

310,39 €

Âgé entre 21 et 25 ans

339,35 €

Âgé entre 26 ans et plus

401,09 €

Autre demandeur d'emploi

Justifiant d'une période d'activité salariée antérieure d'au moins 6 mois sur une période de 12 mois ou d'au moins 12 mois sur une période 24 mois

652,02 €

La formation dure entre 1 an et 3 ans

Montant de la rémunération du demandeur d'emploi pendant la formation d'un an à 3 ans

Situation du demandeur d'emploi

Rémunération mensuelle pour un stage à temps plein

Demandeur d'emploi justifiant d'une période d’activité salariée ou non salariée antérieure d’au moins 3 ans

Montant équivalent à l'allocation d'assurance chômage

Demandeur d'emploi n'ayant pas bénéficié de l'ARE depuis sa dernière rupture de contrat de travail

  À noter :

Pour une formation à temps partiel (moins de 30 heures par semaine) vous percevrez pour chaque heure de formation une rémunération correspondant à la rémunération mensuelle pour un stage à temps complet divisée par 151,67.

Si vous effectuez une formation à temps plein, la rémunération est versée mensuellement, à terme échu (par exemple, début novembre pour la rémunération du mois d'octobre).

La rémunération est versée par Pôle emploi.

Elle est imposable comme l'ARE.

  À savoir :

selon la distance séparant votre domicile de votre lieu de stage, une aide à la mobilité peut vous être accordée sous certaines conditions.

Cumul avec l'ASS

Si vous n'êtes pas indemnisé au titre de l'ARE, mais que vous percevez une allocation de solidarité spécifique (ASS) à la veille de votre entrée en formation, l'ASS ne sera pas cumulable avec la RFPE. En d'autres termes, le versement de l'ASS sera suspendu pendant cette période de perception de la RFPE.

Cumul avec le RSA

Vous pouvez percevoir la RFPE et le revenu de solidarité active (RSA). Les rémunérations perçues au titre de la RFPE doivent être intégralement reportées à votre déclaration trimestrielle du RSA. Selon le montant de la rémunération et de la composition de votre foyer, votre droit au RSA peut être réduit ou supprimé.