Indices et tauxVoitures particulières

Fourrières : quels nouveaux tarifs ?

Publié le 05 septembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © delecroixphoto - Fotolia.com

voiture blanche se fait enlever par la fourrière

Les frais maxima d'enlèvement et de garde journalière pour les voitures particulières sur le territoire national, à l'exception de Paris, Lyon, Marseille et Toulouse, viennent d'être modifiés par un arrêté publié au Journal officiel du 31 août 2019.

Les montants maxima des frais de fourrière pour les voitures particulières sont désormais les suivants :

  • immobilisation matérielle (pose de sabot) : 7,60 € ;
  • opérations préalables à la mise en fourrière (déplacement du véhicule) : 15,20 € ;
  • enlèvement : 120,18 € ;
  • garde journalière : 6,36 € (contre 6,23 € ;
  • expertise : 61 €.

Le gardien de la fourrière ne restitue le véhicule qu'à partir du moment où tous les frais de fourrière (en plus de l'amende liée à l'infraction initiale) ont été réglés.

Les barèmes des frais de fourrière sont fixés en tenant compte de la taille des communes. Les villes de Paris, Lyon, Marseille, Toulouse font l'objet d'un barème distinct afin de tenir compte des problèmes particuliers de circulation et de stationnement et des difficultés de mise en œuvre des opérations d'enlèvement et de garde des véhicules dans ces villes.

  À savoir : Si vous récupérez votre véhicule (et la carte grise si elle vous a été retirée) dans les 3 jours suivant l'enlèvement, vous devez présenter l'attestation d'assurance du véhicule et votre permis de conduire.

2

Si vous faites appel à un professionnel qualifié pour remorquer votre véhicule, vous devez uniquement présenter l'attestation d'assurance et indiquer aux forces de l'ordre le nom du professionnel choisi.

3

Dans tous les cas, vous devez régler les frais de fourrière auprès du gardien.

4

Passé le délai de 3 jours, les conditions de récupération du véhicule varient selon qu'il est en bon état, nécessite des réparations et/ou un contrôle technique ou bien est hors d'état de circuler.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction