La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Canicule

Travail par fortes chaleurs : quelles précautions pour limiter les risques ?

Publié le 18 mai 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Marina Lohrbach - stock.adobe.com

Homme installant une verrière

Fatigue, sueurs abondantes, nausées, maux de tête, vertiges, crampes, déshydratation, coup de chaleur... Les périodes de fortes chaleurs peuvent avoir de graves effets sur la santé des salariés et augmenter les risques d'accidents. Le ministère du Travail rappelle les obligations des employeurs et formule des recommandations aux travailleurs en cas de fortes chaleurs.

En période de fortes chaleurs et canicule, l'employeur met en place les mesures nécessaires à la protection de la santé de ses salariés en prenant en compte les risques liés aux ambiances thermiques, renouvelant l'air de façon à éviter les élévations exagérées de température dans les locaux de travail fermés et en mettant à disposition de l'eau potable et fraîche.

Pour les salariés, voici les recommandations à suivre en cas de fortes chaleurs :

  • Buvez régulièrement ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l'évaporation de la sueur (ex. : vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l'extérieur ;
  • Signalez à votre employeur si vos vêtements et équipements de protection individuelle sont sources d'une gène supplémentaire ;
  • Protégez-vous la tête du soleil ;
  • Adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur ;
  • Demandez à votre employeur d'organiser le travail de façon à réduire la cadence, notamment en aménageant les plages horaires de travail ;
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et demandez à votre employeur de reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches ;
  • Demandez à votre employeur d'alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos ;
  • Évitez toute consommation de boisson alcoolisée (y compris la bière et le vin) ;
  • Faites des repas légers et fractionnés ;
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments ;
  • Faites preuve de vigilance et veillez les uns sur les autres pour réagir rapidement en cas d'épuisement ou de déshydratation ;
  • Signalez le moindre malaise ou coup de chaleur.

Pour le travail en extérieur, il s'agit pour l'employeur :

  • De mettre à la disposition des travailleurs un local de repos adapté aux conditions climatiques ou aménager le chantier de manière à permettre l'organisation de pauses dans des conditions de sécurité équivalentes ;
  • De mettre à la disposition des travailleurs au moins 3 litres d'eau potable et fraîche au minimum par personne et par jour (chantiers du BTP) ;
  • S'assurer que le port des protections individuelles et les équipements de protection des engins sont compatibles avec les fortes chaleurs ;
  • Veiller à ce que les conducteurs d'engins et de véhicules ne soient pas exposés à des élévations de température trop importantes ;
  • Porter une attention particulière aux jeunes travailleurs.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction