La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Rénovation énergétique

MaPrimeRenov' : 1 000 euros supplémentaires pour l'installation d'une chaudière à énergie renouvelable

Publié le 12 avril 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Jürgen Fälchle - stock.adobe.com

Chaudière à bois

La subvention pour l'installation d'une chaudière à bois ou autres combustibles issus de la biomasse, d'une chaudière à énergie solaire ou d'une pompe à chaleur est augmentée de 1 000 € et peut atteindre 11 000 €. Cette aide supplémentaire est accordée dans le cadre du dispositif MaPrimeRenov' pour les dossiers déposés entre le 15 avril et le 31 décembre 2022. Les aides prévues pour les chaudières à très haute performances énergétiques (gaz) seront supprimées à partir du 1er janvier 2023.

Installation de chaudières à bois, biomasse, énergie solaire, pompe à chaleur

Du 15 avril 2022 au 31 décembre 2022, les dossiers de demande de subvention pour l'installation de chaudières à énergie renouvelable recevront une aide supplémentaire de 1 000 €, dans le cadre du dispositif MaPrimRenov'. Les installations concernées sont des :

  • chaudières à alimentation automatique ou manuelles fonctionnant au bois ou autres biomasse (granulés de bois, sciures, résidus organiques, etc.) ;
  • équipements de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique ;
  • pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques ;
  • pompe à chaleur air/eau.

En fonction du niveau de revenus des ménages et de leur lieu d'habitation (Île-de-France ou autres régions), le montant de l'aide passe ainsi à 11 000 €, 9 000 €, ou 5 000 € pour les chaudières les plus performantes.

  À savoir : Le dispositif MaPrimrenov' est accessible aux propriétaires et copropriétaires de leur logement principal (occupé au moins 8 mois par an), ou de logements (jusqu'à trois) proposés à la location, construits depuis plus de 15 ans. Si l'installation nouvelle remplace une chaudière au fioul, le logement peut être construit depuis plus de deux ans seulement.

Fin des primes pour les chaudières à très haute performance énergétique

À compter du 1er janvier 2023, la prime de 800 € à 1 200 €, suivant les ressources des ménages, versée pour l'installation d'une chaudière à très haute performance énergétique, sera supprimée. Il s'agit essentiellement de chaudières à gaz, dites « à condensation ».

La suppression de cette aide a pour objectif de réduire la dépendance à ce type de combustible.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Découvrir la collection Doc en poche

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction