La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Épargne

Livret A : taux à 3 % à partir du 1er février 2023

Publié le 31 janvier 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : AlcelVision - stock.adobe.com

Le taux du livret A passe à 3 % à partir du 1er février 2023, son taux le plus élevé depuis 15 ans. Il avait connu une première révision à 1 % en février 2022, puis, en raison de la forte hausse de l'inflation, avait été porté à 2 % le 1er août 2022. Un arrêté publié au Journal officiel du 29 janvier 2023 fixe les taux d'intérêt des livrets d'épargne réglementée pour la période du 1er février 2023 au 31 juillet 2023.

Le Gouverneur de la Banque de France a proposé le 13 janvier 2023 au ministre de l’Économie d’ajuster le taux du livret A à 3 % et d'augmenter le taux du livret d'épargne populaire (LEP) à 6,1 %.

Alors que le livret A a connu une révision à 2 % en août 2022, son taux est porté à 3 % pour la période du 1er février 2023 au 31 juillet 2023 selon l'arrêté du 27 janvier 2023. C'est son meilleur niveau depuis 2008 (3,7 %).

Le livret A est un compte d'épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Ils sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois et sont versés en une seule fois le 31 décembre. Ils s'ajoutent au capital. Tous les établissements bancaires peuvent le proposer. Son taux de rémunération est révisé deux fois par an, en janvier et en juillet, avec application au 1er du mois suivant.

Le plafond du livret A est fixé à 22 950 € pour les particuliers et à 76 500 € pour les personnes morales, hors calcul des intérêts capitalisés. Le plafond du livret de développement durable et solidaire est fixé à 12 000 € et celui du livret jeune à 1 600 €.

Avec un taux à 3 %, les particuliers ayant un livret A au plafond de 22 950 € peuvent obtenir 688,50 € d'intérêts sur un an.

Tous les taux d'intérêt des livrets réglementés sont revalorisés du 1er février 2023 au 31 juillet 2023 :

  • livret bleu et livret de développement durable (LDD) : 3 % ;
  • livret jeune : au moins 3 % ;
  • compte épargne logement  (CEL) : 2 %. La rémunération du CEL est égale aux 2/3 du taux du livret A. Il s’agit d’un taux brut soumis à l'impôt et aux prélèvements sociaux ;
  • livret d'épargne entreprise (LEE) : 2,25 % ;
  • livret d'épargne populaire : 6,1 %.

  À noter : Le livret A peut être cumulé avec d'autres comptes sur livret, par exemple le livret de développement durable et solidaire (LDDS), sans condition, le livret jeune, sous condition d'âge, ou le livret d'épargne populaire (LEP), sous condition de ressources. En revanche, il est interdit de détenir plusieurs de ces livrets.

  À savoir : Le retour de l'inflation entraîne mécaniquement la révision du taux d'intérêt du livret A, en fonction d'une formule de calcul définie : celle-ci retient la moyenne des taux d'intérêt monétaire à court terme et la moyenne de l'inflation sur les 6 derniers mois, sans pouvoir descendre en dessous de 0,5 %.

L'application stricte de la formule aurait dû aboutir à un taux de 3,30 % pour le livret A. Toutefois, comme le prévoit l’arrêté du 27 janvier 2021, le Gouverneur de la Banque de France peut proposer au ministre de l’Économie de déroger à ce calcul strict « en cas de circonstances exceptionnelles ». Ce dernier a donc proposé au ministre de l’Économie d’ajuster le taux du livret A à 3 % car un taux trop élevé serait défavorable au coût de financement de l'économie française et notamment au financement du logement social et de la politique de la ville.

Le taux d'intérêt du livret d'épargne populaire (LEP) passe à 6,1 %

Après une hausse de son taux d'intérêt à 2,2 % en février et à 4,6 % en août 2022, le livret d'épargne populaire (LEP) est également réévalué à 6,1 % du 1er février au 31 juillet 2023. En effet, son taux dépend uniquement de l'inflation hors tabac.

Le LEP est réservé aux personnes ayant des revenus ne dépassant pas certains plafonds. Les retraits et les versements sont possibles à tout moment, sans aucune pénalité. Le versement initial minimum est de 30 € à l'ouverture. Son plafond est de 7 700 €.

La Banque de France rappelle que le LEP reste sous-utilisé, seuls 8,5 millions de Français détiennent un LEP alors que 18 millions y sont éligibles. Les modalités d'ouverture ont été simplifiées depuis un décret publié en mars 2021.

Pour ouvrir un LEP en 2023, les plafonds de ressources basés sur le revenu fiscal de référence sont les suivants : 21 393 € pour une personne seule (1 part fiscale), jusqu'à 55 668 € pour un parent et cinq enfants ou deux parents et trois enfants (4 parts fiscales). Chaque enfant supplémentaire ou demi-part fiscale supplémentaire ajoute 5 712 € à ce plafond.

  À noter : Une campagne de la Direction générale des Finances publiques a été lancée par courriel auprès des Français pouvant bénéficier de l'ouverture d'un livret d'épargne populaire.

  À savoir : Peut-être détenez-vous un compte sur livret sans le savoir ? Le service Ciclade de la Banque des territoires permet de rechercher des sommes non réclamées ou oubliées, dites en déshérence, puis transférées par les établissements financiers à la Caisse des dépôts.