Vaccins

Calendrier vaccinal : quels changements pour 2023 ?

Publié le 18 avril 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le ministère de la Santé vient de rendre public le calendrier des vaccinations 2023, après avis de la Haute autorité de santé (HAS). Il énonce notamment de nouvelles recommandations de vaccinations à l’attention des enfants et fait mention des compétences étendues des professionnels de santé non médecins en matière de vaccination.

Image 1
Image 1Crédits: New Africa - stock.adobe.com

Le calendrier des vaccinations fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge. Il émet des recommandations vaccinales générales et des recommandations vaccinales particulières propres à des situations spécifiques (risques accrus de complications, d'exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles.

Le calendrier vaccinal 2023 vient d’être rendu public par le ministère de la Santé. Il est susceptible d’être mis à jour en fonction des actualités liées à la vaccination.

Quelles sont les nouvelles recommandations pour les enfants ?

Tout d’abord, la vaccination contre les Rotavirus est recommandée chez l’ensemble des nourrissons âgés de 6 semaines à 6 mois. On rappellera que ces infections sont la principale cause des gastroentérites aiguës pouvant entraîner une déshydratation sévère chez les jeunes enfants. Un calendrier vaccinal strict est à respecter. Selon le schéma vaccinal retenu, le nourrisson recevra :

  • deux doses à 2 et 3 mois de vie en cas de recours au vaccin Rotarix® ;
  • ou trois doses à 2, 3 et 4 mois de vie en cas d’usage du vaccin RotaTeq®.

D'autre part, la vaccination annuelle contre la grippe saisonnière peut être proposée aux enfants sans comorbidité âgés de 2 à 17 ans révolus. La Haute autorité de santé privilégie le recours au vaccin administré par voie intranasale du fait de sa meilleure acceptabilité chez l’enfant. En effet, ce procédé exclut le recours à l’utilisation d’aiguille. En cas d’indisponibilité de celui-ci, les autres vaccins antigrippaux, disposant d’une autorisation de mise sur le marché chez l’enfant, peuvent être utilisés.

Quels sont les professionnels de santé non médecins qui peuvent administrer un vaccin ?

Le calendrier vaccinal fait mention de l’étendue des compétences des professionnels de santé non médecins en matière de vaccination, qui avait été décidée dans le cadre du vote de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2023.

Désormais, les pharmaciens, les infirmiers, les sages-femmes ainsi que les étudiants en 3e cycle de médecine et de pharmacie peuvent prescrire et/ou administrer des vaccins. Les conditions d’application de ces nouvelles compétences (formation, traçabilité…), ainsi que la liste des vaccins et le public cible pour chacune de ces professions seront précisés par des textes réglementaires dans le courant de l’année 2023.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de Service-Public.fr.

Rappel

Le carnet de vaccination électronique, inclus dans l’espace numérique « Mon espace santé », permet de faire le point sur les vaccinations réalisées et de connaître les prochaines échéances prévues selon l’âge.

Agenda