La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Achats

Fêtes de fin d’année : des conseils pour bien choisir votre sapin de Noël

Publié le 30 novembre 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : hetmanstock2 - stock.adobe.com

Que vous le préfériez naturel, artificiel ou floqué d’une couleur blanche ; que vous le choisissiez chez votre fleuriste, dans une grande surface ou dans une jardinerie. À l’approche des fêtes de fin d’année, le choix d’un sapin de Noël peut soulever de multiples questionnements, notamment liés à l’environnement. Service-Public.fr vous donne quelques renseignements qui pourraient vous être utiles pour prendre votre décision.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), ainsi que les ministères de l’Économie et de l’Agriculture, fournissent plusieurs informations susceptibles de vous permettre d’y voir plus clair au moment de choisir votre sapin de Noël.

Comment bien choisir votre sapin de Noël naturel ?

Si vous souhaitez un sapin naturel, certains labels vous garantissent la qualité et l’origine des arbres proposés. Par exemple, le « label rouge » est attribué par l’Institut national de l’origine et de la qualité, à partir d’un cahier des charges homologué par arrêté ministériel. Si vous choisissez un sapin porteur du logo « label rouge », vous avez l’assurance :

  • que l’arbre est issu des espèces Nordmann ou Epicéa, les deux principales variétés de sapins naturels (l’épicéa est parfumé et a des aiguilles piquantes qui tombent ; le Nordmann n'a pas d'odeur, ne pique pas, est plus touffu et ne perd pas ses aiguilles) ;
  • qu’il a été produit dans des sapinières identifiées qui font l’objet d’un suivi spécifique ;
  • qu’il n’a pas de branches cassées ou mortes ;
  • qu’il est indemne de tout dégât causé par des parasites (champignons et insectes) ou par des animaux ;
  • qu’il possède certains critères esthétiques précis (bonne densité des branches, une forme conique et une flèche pas trop longue) ;
  • qu’il a été coupé à partir du 21 novembre afin de préserver sa fraîcheur.

Parmi les sapins naturels, vous pouvez aussi choisir un arbre labellisé « agriculture biologique » ; ce label signifie qu’aucun engrais chimique n'a été utilisé pour la production du sapin.

  À noter : une fois les fêtes de fin d’année passées, si vous avez choisi un sapin naturel vous pouvez réutiliser celui-ci de différentes manières. Vous pouvez par exemple :

  • en faire du bois de chauffage lorsqu’il est bien sec, pour démarrer votre feu. Le bois de sapin brûlant vite et étant susceptible de créer des projections en cours de combustion, il est conseillé de ne l’utiliser que pour l’allumage, et non pour alimenter les flammes et entretenir votre feu ;
  • l’utiliser comme paillage dans votre jardin (après l’avoir préalablement réduit en copeaux grâce à un broyeur) ;
  • le replanter dans votre jardin et le réutiliser l’année prochaine s'il est en pot. Pour pouvoir faire cela, il est important de vous assurer au moment de votre achat que les racines du sapin n’ont pas été sectionnées ;
  • le rapporter à la jardinerie (certaines les reprennent et se chargent de les replanter).

Comment bien choisir votre sapin artificiel ?

Un sapin artificiel présente l’avantage de pouvoir être réutilisé d’année en année, pendant plus ou moins longtemps selon sa qualité de fabrication. Cependant, d’un point de vue environnemental il n’est pas renouvelable ni recyclable car fabriqué en plastique.

Si vous choisissez un sapin artificiel, avant votre achat il est conseillé de manipuler les branches afin de vous assurer qu'elles sont suffisamment solides pour supporter le poids des décorations, et de vérifier par la même occasion que les aiguilles tiennent bien. Les extrémités des branches des sapins artificiels sont par ailleurs souvent réalisées en fil de fer. Il est donc important de vérifier qu’elles sont conçues de manière à éviter tout risque de blessure, par exemple en étant munies d’une protection.

Ce risque concernant les sapins artificiels doit être signalé sur le produit. Si ce n’est pas le cas, il vous est conseillé de ne pas donner suite à votre achat. De même, si vous choisissez un sapin recouvert d’un flocage (neige ou givre artificiels), le risque d’inflammabilité doit être indiqué. En effet, il est important de veiller à ce qu'un sapin recouvert d’un flocage ne soit pas en contact avec une flamme ou un corps incandescent (bougies ou cierges magiques, par exemple) car le risque qu’il prenne feu est important.

  Attention : que votre sapin soit naturel ou artificiel, si vous accrochez des bougies aux branches ne les allumez jamais ; et ne laissez pas vos guirlandes électriques branchées, sans surveillance, toute la journée ou toute la nuit, car la chaleur des lampes ou un court-circuit pourrait provoquer un incendie.