Fiche pratique

Handicap : scolarisation au collège et lycée

Vérifié le 04 novembre 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les conditions de scolarisation varient selon la nature et la gravité du handicap de l'adolescent. Selon les cas, il pourra suivre sa scolarité en milieu ordinaire dans une unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis collège ou lycée), ou en milieu spécialisé.

En milieu ordinaire : Ulis collège ou lycée

L'unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis collège ou lycée ) accueille des jeunes dont le handicap ne permet pas d'envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire (milieu ordinaire), mais qui peuvent bénéficier d'une forme ajustée de scolarisation.

L'Ulis fait partie intégrante de l'établissement scolaire ordinaire dans lequel elle est implantée.

Le nombre de jeunes est limité à 10.

L'Ulis accueille des jeunes présentant :

  • des troubles des fonctions cognitives ou mentales,
  • des troubles spécifiques du langage et des apprentissages,
  • des troubles envahissants du développement,
  • des troubles des fonctions motrices,
  • des troubles de la fonction auditive,
  • des troubles de la fonction visuelle,
  • ou des troubles multiples associés ou maladie invalidante.

Les parents doivent dans un 1er temps inscrire leur enfant dans un collège ou lycée de leur secteur.

Ils doivent ensuite se renseigner auprès de maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur département afin qu'elle analyse les besoins de leur enfant. Ses besoins sont précisés dans un projet personnalisé de scolarisation (PPS).

C'est enfin la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l'orientation en Ulis.

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Chaque jeune accueilli bénéficie, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l'établissement où il peut effectuer des apprentissages scolaires à un rythme proche de celui des autres élèves.

Il existe un coordonnateur dans chaque Ulis. Ce coordinateur est un enseignant spécialisé qui fait partie de l'équipe pédagogique de l'établissement. Il organise le travail des élèves en situation de handicap dont il a la responsabilité en fonction des indications du projet personnalisé de scolarisation (PPS) de chacun.

En milieu spécialisé : Érea

L'établissement régional d'enseignement adapté (Érea) accueille des jeunes en grande difficulté scolaire et sociale, ou présentant un handicap.

L'entrée en Érea permet à ces jeunes d'élaborer leur projet d'orientation et de formation ainsi que leur projet d'insertion professionnelle et sociale en fonction de leurs capacités.

L'Érea accueille des adolescents :

  • en situation de grande difficulté scolaire et/ou sociale,
  • ou qui présente un handicap auditif, visuel, moteur ou physique.

Les parents doivent dans un 1er temps inscrire leur enfant dans un collège ou lycée de leur secteur.

Ils doivent ensuite se renseigner auprès de maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur département afin qu'elle analyse les besoins de leur enfant. Ses besoins sont précisés dans un projet personnalisé de scolarisation (PPS).

C'est enfin la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l'orientation en Érea.

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

L'Érea assure un enseignement général, technologique ou professionnel adapté, en proposant si nécessaire l'internat éducatif. Dès que cela est possible, il réoriente le jeune vers un établissement ordinaire.

Il permet à l'élève de construire un projet d'insertion professionnelle et sociale par l'individualisation des durées et des parcours de formation.

L'élève prépare ainsi une qualification certifiée et reconnue.