Fiche pratique

Interdiction de jeux

Vérifié le 07 février 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Vous pouvez demander volontairement à être interdit de jeux (casino, cercle de jeux, jeux en ligne). Vous serez alors inscrit dans un fichier spécifique, transmis aux casinos, aux cercles de jeux et aux sites légaux de jeux d'argent. L'interdiction peut aussi être prononcée par la justice ou le ministre de l'intérieur.

Volontaire

L'interdiction de jeux permet d'interdire à une personne :

  • d'entrer dans un casino ou un cercle de jeux. Le casino ou le cercle de jeux doit contrôler les identités des joueurs,
  • et d'ouvrir un compte sur un site internet légal de jeux d'argent. Ces sites doivent informer les joueurs de la possibilité de se faire soi-même interdire de jeux d'argent.

La personne frappée par une interdiction de jeu peut cependant :

  • faire des paris hippiques et sportifs sur les hippodromes ou dans les commerces agréés,
  • participer aux lotos et loteries.

La personne sera alors inscrite dans le fichier des interdits de jeux. Ce fichier est transmis aux casinos, aux cercles de jeux et aux sites légaux de jeux d'argent.

Cas général

Vous devez envoyer un courrier au ministre de l'intérieur.

Modèle de document

Demander à être interdit de jeux

Modèle de lettre pour se faire interdire de casino et de jeux en ligne. À adresser au ministère de l'intérieur.

Accéder au modèle de document (pdf - 23.4 KB)

Ministère chargé de l'intérieur

Ce courrier doit être signé et doit comporter toutes vos coordonnées (y compris votre numéro de téléphone). Vous devez aussi joindre une copie d'une pièce d'identité.

Vous serez ensuite convoqué par les services locaux de la police chargés de la surveillance des jeux d'argent pour signer et approuver votre interdiction.

  À savoir :

vous pouvez aussi utiliser cette procédure pour une personne sous tutelle ou curatelle placée sous votre protection.

En Île-de-France

Vous devez prendre rendez-vous directement auprès du ministère de l'intérieur.

Où s’adresser ?
  • Par téléphone

    01 82 24 60 56

  À savoir :

vous pouvez aussi utiliser cette procédure pour une personne sous tutelle ou curatelle placée sous votre protection.

L'interdiction volontaire de jeux est valable dans toute la France (métropole et outre-mer).

Elle est prononcée pour une durée de 3 ans minimum. Elle est renouvelable tacitement (sans nouvelle démarche de votre part).

Au bout de 3 ans d'interdiction, si vous estimez ne plus avoir besoin de cette mesure, vous devez demander sa levée. La procédure diffère selon votre domicile.

Cas général

Vous devez adresser un courrier au ministère de l'intérieur.

Modèle de document

Demander la levée d'une interdiction volontaire de jeux

Accéder au modèle de document (pdf - 23.8 KB)

Ministère chargé de l'intérieur

Ce courrier doit être signé et doit comporter toutes vos coordonnées (y compris votre numéro de téléphone). Vous devez aussi joindre une copie d'une pièce d'identité.

En Île-de-France

Vous devez prendre rendez-vous directement auprès du ministère de l'intérieur.

Où s’adresser ?
  • Par téléphone

    01 82 24 60 56

À la demande de la justice

L'interdiction de jeux permet d'interdire à une personne :

  • d'entrer dans un casino ou un cercle de jeux. Le casino ou le cercle de jeux doit contrôler les identités des joueurs,
  • et d'ouvrir un compte sur un site internet légal de jeux d'argent. Ces sites doivent informer les joueurs de la possibilité de se faire soi-même interdire de jeux d'argent.

La personne frappée par une interdiction de jeu peut cependant :

  • faire des paris hippiques et sportifs sur les hippodromes ou dans les commerces agréés,
  • participer aux lotos et loteries.

La personne sera alors inscrite dans le fichier des interdits de jeux. Ce fichier est transmis aux casinos, aux cercles de jeux et aux sites légaux de jeux d'argent.

La justice peut vous interdire de jeux dans le cadre :

À la demande de l'administration

L'interdiction de jeux permet d'interdire à une personne :

  • d'entrer dans un casino ou un cercle de jeux. Le casino ou le cercle de jeux doit contrôler les identités des joueurs,
  • et d'ouvrir un compte sur un site internet légal de jeux d'argent. Ces sites doivent informer les joueurs de la possibilité de se faire soi-même interdire de jeux d'argent.

La personne frappée par une interdiction de jeu peut cependant :

  • faire des paris hippiques et sportifs sur les hippodromes ou dans les commerces agréés,
  • participer aux lotos et loteries.

La personne sera alors inscrite dans le fichier des interdits de jeux. Ce fichier est transmis aux casinos, aux cercles de jeux et aux sites légaux de jeux d'argent.

Le ministre de l'intérieur peut demander de lui-même, même sans votre accord, une interdiction de jeux à votre encontre.

Cette interdiction est décidée si vous êtes susceptible de troubler l'ordre, la tranquillité ou le déroulement normal des jeux dans les salles de jeux. Par exemple, à la suite d'une arrestation pour des violences commises dans un casino.

Vous pouvez contester cette interdiction devant le tribunal administratif de Paris.