Question-réponse

Peut-on rouler n'importe où avec des rollers, une trottinette ou un skateboard ?

Vérifié le 13 juin 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les rollers, trottinettes ou skateboards ne sont pas considérés des véhicules. On peut les utiliser uniquement sur un trottoir et non sur la route.

Les engins concernés par cette règle sont :

  • sans moteur,
  • et de petite dimension.

Sont donc concernés :

  • les rollers ou patins à roulettes,
  • les skateboards ou planches à roulettes,
  • les trottinettes sans moteurs,
  • et les vélos de petite taille utilisés par un enfant de moins de 8 ans.

Les fauteuils roulants pour handicapés, y compris avec moteur (à faible vitesse), sont également concernés.

À l'inverse, les trottinettes à moteur ne sont pas concernées et doivent rouler sur la route si elles sont :

  • équipées d'un siège,
  • homologuées,
  • et capables de dépasser 6km/h.

  Attention :

les vélos pour adultes, à cause de leur dimension, sont considérés comme des véhicules. Ils ne peuvent donc pas rouler sur les trottoirs sauf s'ils sont tenus à la main par une personne qui circule à pied.

Les rollers, trottinettes (sans moteur) ou skateboards ne sont pas considérés comme des véhicules. On doit donc les utiliser uniquement sur le trottoir et non sur la route.

Un utilisateur d'engin à roulettes sans moteur est donc assimilé à un piéton.

Il doit :

  • respecter les feux tricolores réservés aux piétons,
  • emprunter les passages protégés.

  À savoir :

le maire peut interdire l'usage des engins à roulettes sur tout ou partie du territoire de sa commune, en fonction des circonstances locales.

Un utilisateur d'engin à roulettes qui roule en dehors des trottoirs ou des passages protégés risque une contravention de 4 €.

Il risque la même sanction en cas de non-respect d'un feu.