Question-réponse

Une période de chômage permet-elle de valider des trimestres de retraite ?

Vérifié le 04 juillet 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Oui, sous conditions. Les périodes de chômage peuvent être assimilées à des trimestres d'assurance pour la retraite si le salarié ou agent contractuel de la fonction publique a été involontairement privé d'emploi. Ainsi, elle ouvre droit à pension de retraite, à raison d'un trimestre d'assurance validé par période de 50 jours de chômage. Toutefois, ces droits sont ouverts dans des limites qui varient selon que la période de chômage est postérieure ou antérieure à 1980.

Chômage en 1980 ou après

Vous accumulez des trimestres d'assurance dans la limite de 4 trimestres validés par an, à chaque fois que vous avez perçu :

Toutefois, ces périodes de chômage ne sont pas prises en compte si vous avez atteint l'âge légal permettant de bénéficier d'une pension de retraite à taux plein. Cet âge varie entre 65 ans et 67 ans, selon votre date de naissance, dans les conditions suivantes :

Âge ouvrant droit automatiquement à une pension de retraite à taux plein

Date (ou année) de naissance

Âge de départ à la retraite à taux plein automatique

Avant juillet 1951

65 ans

De juillet à décembre 1951

65 ans et 4 mois

1952

65 ans et 9 mois

1953

66 ans et 2 mois

1954

66 ans et 7 mois

1955 ou après

67 ans

Le chômage involontaire non indemnisé permet d'acquérir des trimestres de retraite, dans des limites qui varient selon qu'il s'agit de la première période de chômage non indemnisé ou d'une période ultérieure.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Première période de chômage

Avant 2011

Votre première période de chômage involontaire et non indemnisé est prise en compte pour la retraite, sans pouvoir dépasser 1 an (4 trimestres maximum).

Cette période peut être continue ou non.

Toutefois, cette période de chômage n'est pas prise en compte si vous avez atteint l'âge légal permettant de bénéficier d'une pension de retraite à taux plein. Cet âge varie entre 65 ans et 67 ans, selon votre date de naissance, dans les conditions suivantes :

Âge ouvrant droit automatiquement à une pension de retraite à taux plein

Date (ou année) de naissance

Âge de départ à la retraite à taux plein automatique

Avant juillet 1951

65 ans

De juillet à décembre 1951

65 ans et 4 mois

1952

65 ans et 9 mois

1953

66 ans et 2 mois

1954

66 ans et 7 mois

1955 ou après

67 ans

En 2011 ou après

Votre première période de chômage involontaire et non indemnisé est prise en compte pour la retraite, sans pouvoir dépasser 1 an et demi (6 trimestres maximum)

Cette période peut être continue ou non.

Toutefois, cette période de chômage n'est pas prise en compte si vous avez atteint l'âge légal permettant de bénéficier d'une pension de retraite à taux plein. Cet âge varie entre 65 ans et 67 ans, selon votre date de naissance, dans les conditions suivantes :

Âge ouvrant droit automatiquement à une pension de retraite à taux plein

Date (ou année) de naissance

Âge de départ à la retraite à taux plein automatique

Avant juillet 1951

65 ans

De juillet à décembre 1951

65 ans et 4 mois

1952

65 ans et 9 mois

1953

66 ans et 2 mois

1954

66 ans et 7 mois

1955 ou après

67 ans

Périodes de chômage ultérieures

Cas général

Toute nouvelle période de chômage involontaire et non indemnisé est prise en compte pour la retraite, sans pouvoir dépasser 1 an, uniquement si elle succède immédiatement à une période de chômage indemnisé. À défaut, elle n'est pas prise en compte pour la retraite.

Chômage en fin de carrière

Toute nouvelle période de chômage involontaire et non indemnisé est prise en compte pour la retraite, sans pouvoir dépasser 1 an, uniquement si elle succède immédiatement à une période de chômage indemnisé. À défaut, elle n'est pas prise en compte pour la retraite.

Cette limite est portée à 5 ans :

  • si vous êtes âgé(e) d'au moins 55 ans à la date où vous cessez d'être indemnisé(e),
  • si vous justifiez d'une durée de cotisation à la retraite d'au moins 20 ans,
  • et si vous n'accumulez pas de nouveaux droits à la retraite.

Toutefois, chaque période de chômage n'est pas prise en compte si vous avez atteint l'âge légal permettant de bénéficier d'une pension de retraite à taux plein. Cet âge varie entre 65 ans et 67 ans, selon votre date de naissance, dans les conditions suivantes :

Âge ouvrant droit automatiquement à une pension de retraite à taux plein

Date (ou année) de naissance

Âge de départ à la retraite à taux plein automatique

Avant juillet 1951

65 ans

De juillet à décembre 1951

65 ans et 4 mois

1952

65 ans et 9 mois

1953

66 ans et 2 mois

1954

66 ans et 7 mois

1955 ou après

67 ans

Chômage avant 1980

Toutes les périodes de chômage involontaire, indemnisé ou non, sont assimilées à des trimestres d'assurance dans la limite de 4 trimestres validés par an.