La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

L'assurance chômage revalorisée de 2,9 % à partir du 1er juillet 2022

Publié le 04 juillet 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © OceanProd - stock.adobe.com

Les allocations d'assurance-chômage sont revalorisées de 2,9 % à compter du vendredi 1er juillet 2022, a annoncé l'Unédic dans un communiqué publié le 30 juin 2022. Cette mesure concerne 2,1 millions d'allocataires.

Chaque année, les indemnités versées chaque mois aux demandeurs d'emploi sont réévaluées en fonction de l'inflation et de l'équilibre financier de l'organisme. La revalorisation annuelle des cinq dernières années était de l'ordre de 0,5 %. « Le conseil d'administration de l'Unédic a, dans sa décision, tenu compte du contexte économique, notamment de l'inflation, et de l'équilibre financier du régime » explique l'organisme de gestion de l'assurance-chômage.

Les nouveaux montants

Comme le précise le décret du 28 juillet 2019, le conseil d'administration de l'Unédic peut augmenter une partie ou la totalité des allocations chômage.

Les montants des allocations d'assurance au 1er juillet 2022 sont les suivants :

  • L'allocation minimale passe de 29,56 € à 30,42 € par jour. À Mayotte, elle est portée à 15,20 € par jour contre 14,77 €.
  • La partie fixe de l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) passe de 12,12 € à 12,47 € par jour indemnisé. Elle s'ajoute à la partie proportionnelle de l'allocation qui équivaut à 40,4 % de l'ancien salaire.
  • L'allocation d'aide au retour à l'emploi formation (ARE-F) sera au minimum de 21,78 € par jour contre 21,17 €. À Mayotte, elle est portée à 10,89 € par jour contre 10,58 €. La part variable reste à 40,4 % de l'ancien salaire.

Deux autres modifications sont à noter dans le cadre de cette revalorisation :

  • les demandeurs d'emploi concernés par la réduction du montant de leur allocation au bout du 7e mois ne pourront désormais pas toucher moins de 87,65 € brut par jour (contre 85,18 €) ;
  • le plancher concernant l'application du coefficient de dégressivité passe de 59,63 € à 61,36 €.

À partir de quand la nouvelle indemnité sera-t-elle en place ?

Dès le 1er juillet, les allocataires de Pôle emploi recevront sur leur compte en banque un virement du montant réévalué par l'organisme. Aucune démarche n'est nécessaire pour bénéficier de cette augmentation, celle-ci se fait automatiquement dès lors que vous procédez à l'actualisation mensuelle de votre dossier.