Question-réponse

Que faire en cas de perte du procès-verbal de contrôle technique ?

Vérifié le 22 mai 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé des transports

Le procès-verbal constitue la preuve que le contrôle technique a été fait. En cas de perte, vous devez demander un duplicata et une attestation au centre où le contrôle a été réalisé.

L'attestation donne notamment les indications suivantes :

  • Identification de l'installation de contrôle
  • Numéro d'immatriculation du véhicule
  • Résultat du contrôle technique
  • Date limite de validité du contrôle technique

  À savoir :

la carte grise (certificat d'immatriculation) constitue aussi une preuve du contrôle technique si elle est complétée avec le timbre certificat d'immatriculation ou la date limite de validité du contrôle.