Question-réponse

Un étranger peut-il percevoir des prestations familiales en France ?

Vérifié le 30 octobre 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous êtes étranger et que vous résidez avec votre famille en France, vous pouvez bénéficier de prestations familiales (allocations familiales, prestation d'accueil du jeune enfant, etc.). Vous devez respecter des conditions particulières liées à votre séjour et à la situation légale de vos enfants en France.

Cas général

Pour pouvoir percevoir des prestations familiales, vous devez :

Pièces à fournir :

Vous devez présenter un des titres de séjour suivants :

Pour justifier de la régularité de séjour de votre enfant, vous devez présenter :

  • un extrait d'acte de naissance de votre enfant, s'il est né en France,
  • le certificat médical de l'Ofii, s'il est venu dans le cadre du regroupement familial (sauf si vous êtes travailleur algérien, marocain, tunisien, turc, albanais, monténégrin ou de San Marin),
  • son titre de séjour, s'il est âgé de 16 à 18 ans et qu'il travaille ou s'il est majeur et qu'il ouvre droit aux prestations,
  • une attestation délivrée par le préfet, précisant que l'enfant est entré en France au plus tard en même temps que l'un de ses parents ayant la carte de séjour vie privée et familiale en raison des liens familiaux.

Européen

Si vous êtes citoyen d'un pays de l'Espace économique européen (EEE) ou Suisse, pour pouvoir percevoir des prestations familiales, il faut :

Si vous avez des enfants non européens, vous devez produire :

  • un justificatif de leur entrée régulière s'ils sont mineurs,
  • ou une copie de leur carte de séjour s'ils sont majeurs ou travailleurs de plus de 16 ans.

Algérien

Pour pouvoir percevoir des prestations familiales, vous devez :

Pièces à fournir :

Vous devez présenter un des titres de séjour suivants :

Pour justifier de la régularité de séjour de votre enfant, vous devez présenter :

  • un extrait d'acte de naissance de votre enfant, s'il est né en France,
  • son titre de séjour, s'il est âgé de 16 à 18 ans et qu'il travaille ou s'il est majeur et qu'il ouvre droit aux prestations,
  • une attestation délivrée par le préfet, précisant que l'enfant est entré en France au plus tard en même temps que l'un de ses parents ayant la carte de séjour vie privée et familiale en raison des liens familiaux.

Réfugié (Ofpra)

Pour pouvoir percevoir des prestations familiales, vous devez :

Pièces à fournir :

  • récépissé de demande de titre de séjour reconnu réfugié,
  • ou récépissé de demande de titre de séjour étranger admis au titre de l'asile,
  • ou récépissé de demande de titre de séjour a obtenu le bénéfice de la protection subsidiaire avec la décision accordant cette protection.

Pour justifier de la régularité de séjour de votre enfant, vous devez présenter votre livret de famille, ou à défaut l'acte de naissance de votre enfant, délivré par l'Ofpra, si vous avez été reconnu réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire ou apatride.

  À savoir :

si vous êtes travailleur détaché, vous ne pouvez pas percevoir de prestations familiales en France (sauf si votre conjoint est affilié à la sécurité sociale française au titre de son activité professionnelle).