Question-réponse

Comment un étudiant peut-il faire une césure dans ses études ?

Vérifié le 11 septembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La césure est une période facultative pendant laquelle un étudiant suspend sa formation d'enseignement supérieur pour acquérir une expérience professionnelle ou personnelle. La durée de la césure doit être d'au minimum 1 semestre et d'au maximum 2 semestres consécutifs. La césure en milieu professionnel peut se dérouler en France ou à l'étranger. L'étudiant doit faire une demande à l'établissement supérieur dans lequel il est inscrit. La césure peut permettre d'acquérir des crédits ECTS.

La césure est une période facultative pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation d'enseignement supérieur, suspend sa formation temporairement pour acquérir une expérience personnelle ou professionnelle, rémunérée ou non.

Cette expérience peut être notamment :

  • une formation dans un domaine différent de celui de la formation dans laquelle vous êtes inscrit,
  • une expérience en milieu professionnel en France ou à l'étranger,

La césure doit durer au minimum 1 semestre et au maximum 2 semestres consécutifs.

Elle doit débuter en même temps qu'un semestre universitaire.

Elle peut commencer dès l'inscription dans une formation du 1er cycle et doit se terminer avant le dernier semestre de la fin de cette formation.

Une seule césure par cycle d'études est possible.

Si votre établissement le permet, vous pouvez faire plusieurs césures lors de votre cursus universitaire.

Si vous souhaitez interrompre la césure avant la fin prévue, le président ou le directeur de l'établissement doit donner son accord pour votre réintégration dans la formation.

Demande

Chaque établissement d'enseignement supérieur détermine :

  • le calendrier et la procédure applicables aux demandes de césure,
  • les pièces que l'étudiant doit joindre à sa demande (par exemple : CV, lettre de motivation),
  • l'organisation de l'encadrement pédagogique et de l'accompagnement de l'étudiant.

Vous devez soumettre votre projet au président ou au directeur de l'établissement dans lequel vous êtes inscrit en indiquant la nature, les modalités de mise en œuvre et les objectifs de votre projet, selon la procédure prévue par l'établissement.

Si vous souhaitez débuter une césure dès votre 1ère année dans l'enseignement supérieur vous pouvez transmettre votre demande sur la plateforme Parcoursup au moment de la saisie et de la confirmation de vos vœux.

La césure sera accordée ou refusée par le président ou le directeur de l’établissement après votre inscription administrative.

Le directeur ou le président de l'établissement donnera son accord ou refusera votre demande en prenant compte de la qualité et de la cohérence de votre projet.

Convention

Si votre demande est acceptée, vous signez avec l'établissement une convention, qui doit obligatoirement comporter :

  • la manière dont vous serez réintégré dans la formation dans laquelle vous êtes inscrit,
  • le dispositif d'accompagnement pédagogique,
  • les règles de validation de la césure (par exemple, par l'attribution de crédits ECTS

Pendant tout la période de césure, vous êtes inscrit dans votre établissement et vous avez le statut d'étudiant qui vous donne les mêmes droits que les autres étudiants.

Carte d'étudiant

Pendant toute la période de césure, vous avez une carte d'étudiant.

Frais d'inscription

Si vous préparez un diplôme national, vous acquittez des droits d'inscription au taux réduit. S'il ne s'agit pas d'un diplôme national (par exemple : diplôme d'université), vous acquittez des droits au taux normal.

Bourses

Le président ou directeur d'établissement peut décider le maintien du droit à la bourse pendant cette période.

L'établissement vous accompagne dans la préparation de la césure, assure un encadrement pédagogique, et vous accompagne pour l'établissement de votre bilan.

Selon votre projet, l'accompagnement pédagogique est renforcé afin de vous permettre une évaluation des compétences acquises et la délivrance de crédits ECTS lorsque la convention le prévoit.

Ces crédits peuvent faciliter, si nécessaire, votre réorientation vers un cursus de formation différent de celui que vous suiviez avant la césure.

  À noter :

lorsque la césure donne lieu à l'attribution de crédits ECTS , ils s'ajoutent au nombre total de crédits européens délivrés à la fin de la formation.

Faire une suggestion sur cette fiche