Question-réponse

Retour en France : quel droit aux allocations chômage ?

Vérifié le 06 septembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le droit aux allocations chômage dépend si vous revenez d'un pays de l'Espace économique européen (EEE) ou d'un autre pays.

État européen (EEE) ou Suisse

Vous avez perdu votre emploi et vous revenez en France

Avant de revenir en France, procurez-vous le document portable U1 auprès de l'institution compétente en matière d'assurance chômage de votre ancien État d'emploi.

Ce formulaire récapitule les périodes d'assurance ou d'emploi accomplies pour calculer vos droits au chômage.

Si vous n'avez pas le document portable U1, adressez-vous au Pôle emploi de votre domicile pour qu'elle le demande.

Où s’adresser ?

À votre retour en France, vous devez travailler au moins 1 journée pour pouvoir percevoir une indemnisation chômage. Inscrivez-vous ensuite comme demandeur d'emploi auprès de Pôle emploi.

Service en ligne

S'inscrire ou se réinscrire comme demandeur d'emploi

Munissez-vous de vos identifiants.

Pour calculer votre durée d'affiliation, Pôle emploi prend en compte les périodes de travail accomplies à l'étranger indiquées sur le document portable U1.

Pour calculer le montant de votre allocation, Pôle emploi prend en compte vos seules rémunérations perçues en France après votre retour d'expatriation.

  À noter : les règles sont différentes pour les travailleurs frontaliers .

Vous êtes indemnisé et vous revenez en France

Avant de revenir en France, procurez-vous le document portable U2 auprès de l'organisme payeur de vos allocations chômage. Ce document atteste la durée du maintien de vos droits aux prestations de chômage (dans la limite de 3 mois, cette période pouvant être prolongée jusqu'à 6 mois).

À votre retour en France, vous devez vous inscrire au Pôle emploi de votre domicile dans les 7 jours qui suivent la date de fin d'inscription dans l’État quitté. Vous remettez à Pôle emploi le document portable U2 .

L'organisme payeur de vos allocations chômage à l'étranger continue de vous les verser ; mais c'est Pôle emploi qui suit votre recherche d'emploi en France.

Service en ligne

S'inscrire ou se réinscrire comme demandeur d'emploi

Munissez-vous de vos identifiants.

Autre pays

Votre employeur vous a affilié auprès de Pôle emploi services

Vous avez perdu votre emploi dans le pays d'accueil

À votre retour en France, vous devez vous inscrire comme demandeur d'emploi au Pôle Emploi de votre domicile dans les 12 mois suivant la perte de votre activité.

Service en ligne

S'inscrire ou se réinscrire comme demandeur d'emploi

Munissez-vous de vos identifiants.

Pour calculer la durée de vos allocations, Pôle emploi prend en compte la durée de votre affiliation et de votre âge à la fin du contrat de travail.

Pour calculer le montant de votre allocation, Pôle emploi prend en compte les salaires perçus pendant l'expatriation.

Pour toute demande concernant votre dossier d'allocation, adressez-vous au service Mobilité Internationale de Pôle emploi services.

Où s’adresser ?
  • Pôle emploi services - Service expatriés

    Par courrier

    Service Mobilité Internationale de Pôle emploi services

    TSA 10107

    92891 Nanterre Cedex 9

    Par courriel

    expatriation@pole-emploi.net

    Par téléphone

    01 46 52 97 00 (coût d'un appel local)

Vous bénéficiez d'une allocation chômage avant votre expatriation

Vous conservez vos droits à l'assurance chômage pendant 3 ans.

À votre retour en France, vous pouvez bénéficier d'une reprise du reliquat de vos anciens droits.

  Attention : avant votre départ à l'étranger, n'oubliez pas déclarer votre expatriation auprès de Pôle Emploi pour interrompre le versement de vos allocations.

Vous êtes dans une autre situation

Si vous n'êtes pas affilié au Pôle emploi Services, vous n'avez pas droit aux prestations de chômage à votre retour en France. Vous pouvez demander une aide sociale.

Faire une suggestion sur cette fiche