Fiche pratique

Aide pour bachelier acceptant une mobilité géographique

Vérifié le 13 juillet 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'aide d'accompagnement à l'entrée dans l'enseignement supérieur est une aide spécifique accordée à certaines conditions aux bacheliers qui effectuent une mobilité géographique suite à une proposition d'inscription dans le 1er cycle faite par le recteur.

Vous pouvez bénéficier de l'aide d'accompagnement à l'entrée dans l'enseignement supérieur si vous remplissez toutes les conditions suivantes :

  • Vous n'avez pas obtenu de proposition d'admission sur un vœu formulé dans le cadre de la phase principale ou de la phase complémentaire via la plateforme Parcoursup.
  • Vous avez saisi la commission académique d'accès à l'enseignement supérieur.
  • Vous avez accepté d'effectuer une mobilité géographique, suite à la proposition d'inscription du recteur. La proposition d'inscription est transmise par le recteur au Crous de votre académie d'origine.

L'aide doit être demandée au Crous

Où s’adresser ?

La demande est examinée en tenant compte de vos difficultés financières et de votre situation globale.

Elle est ensuite soumise à la commission d'attribution des aides spécifiques qui émet un avis d'attribution ou de non attribution de l'aide.

En cas d’attribution, la commission propose au directeur du Crous le montant de l'aide. Celui-ci décide du montant de l'aide attribuée et vous notifie la décision.

L'aide est définitivement accordée lorsque votre inscription dans l'enseignement supérieur est validée par l'établissement d'inscription.

  À noter :

la décision du directeur du Crous ne peut pas faire l'objet d'un recours.

L'aide d'accompagnement à l'entrée dans l'enseignement supérieur est comprise entre 200 € et 1000 €.

L'aide est versée en 1 seule fois, en début d'année universitaire.

L'aide d'accompagnement à l'entrée dans l'enseignement supérieur est cumulable avec les aides suivants :