La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Que faire en cas de décès d'un proche à l'étranger ?

Vérifié le 03 juin 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La démarche par étapes

Cas général

Vous devez vous adresser à l'ambassade ou au consulat de France.

Vous apprenez le décès par une agence de voyages, les médias ou un autre moyen

Contactez le centre de crise du ministère de l'Europe et des affaires étrangères :

À noter

si un contrat a été souscrit, pensez à contacter l'organisme d'assistance ou la compagnies d'assurance.

Vous pouvez obtenir de l'aide ou un accompagnement psychologique auprès de la plateforme téléphonique d'aide aux victimes.

Où s’adresser ?

Vous devez déclarer le décès à l'officier d'état civil local, que le proche ait résidé dans le pays ou qu'il soit décédé au cours d'un voyage.

Un acte de décès local est établi.

À noter

dans de rares cas, il est possible de déclarer le décès directement à l'ambassade ou au consulat de France. Renseignez-vous auprès de l'autorité consulaire.

Cas général

Vous devez vous adresser à l'ambassade ou au consulat de France.

La mention du décès sera ensuite ajoutée sur l'acte de naissance français du défunt.

La transcription n'est pas obligatoire.

Elle est recommandée pour vous faciliter certaines démarches en France (succession, pension de retraite, réversion, etc.).

Dès que la transcription sera effectuée, l'ambassade ou du consulat de France fournira des copies de l'acte de décès.

Par la suite, vous pourrez demander une copie de l'acte de décès auprès du service central d'état civil à Nantes.

Demande d'acte de décès (survenu à l'étranger) - Service gratuit

Vous pourrez aussi obtenir une copie de l'acte de décès auprès de l'ambassade ou du consulat de France qui a transcrit l'acte.

Algérie, Liechtenstein, Luxembourg, Maroc, Monaco, Pologne, Suisse, Tunisie

Vous devez vous adresser au Service central d'état civil.

Où s’adresser ?

La mention du décès sera ensuite ajoutée sur l'acte de naissance français du défunt.

La transcription n'est pas obligatoire.

Elle est recommandée pour vous faciliter certaines démarches en France (succession, pension de retraite, réversion, etc.).

Dès que la transcription sera effectuée, vous pourrez obtenir des copies de l'acte de décès.

Par la suite, vous pourrez demander une copie de l'acte de décès à l'ambassade (ou au consulat de France ou directement au service central d'état civil à Nantes.

Demande d'acte de décès (survenu à l'étranger) - Service gratuit

Pour les démarches liées aux funérailles ou au rapatriement du corps du défunt, vous pouvez demander l'assistance de l'ambassade ou du consulat de France.

L'ambassade ou le consulat de France peut vous apporter les aides suivantes :

  • Information sur le coût d'une inhumation ou d'une incinération locale, ou d'un rapatriement en France
  • Indication des coordonnées de sociétés de pompes funèbres locales ou françaises intervenant à l'étranger
  • Assistance auprès des pompes funèbres locales en cas de problème de langue

L'ambassade ou du consulat de France délivre aussi l'autorisation de transport de corps ou de cendres, en cas de rapatriement.

À savoir  

les frais (rapatriement de la dépouille ou des cendres, inhumation sur place...) sont à la charge de la famille.

Qui peut m'aider ?

Trouvez les acteurs qui peuvent répondre à vos questions dans votre région

Cette page vous a-t-elle été utile ?