Fraudes à la carte bancaire : les signaler directement en ligne aux forces de l'ordre

Publié le 06 juin 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ronniechua - Fotolia.com

Vous constatez une transaction par carte bancaire sur internet dont vous n'êtes pas à l'origine alors que vous êtes toujours en possession de votre carte bancaire ? Après avoir fait opposition sur votre CB auprès de votre banque, signalez directement en ligne cette fraude aux forces de l'ordre par le biais du nouveau téléservice intitulé Percev@l.

Pour réaliser ce signalement en ligne, il vous faut :

Ce signalement doit permettre d'aider la Police et la Gendarmerie à identifier les auteurs d'appropriations frauduleuses/recels de numéros de cartes bancaires.

Une fois ce signalement effectué, vous recevrez un récépissé que vous pourrez présenter à votre banque afin de vous faciliter la demande de remboursement des opérations bancaires litigieuses auprès de celle-ci.

Vous gardez le droit de déposer plainte ultérieurement.

  Rappel :

En matière d'utilisation de votre CB, il est notamment recommandé :

  • de ne pas répondre à un courriel vous demandant vos numéros de carte bancaire ;
  • de ne pas mentionner vos numéros de carte bancaire dans un courriel même envoyé à un proche ;
  • de mettre à jour vos outils informatiques (antivirus, navigateurs...) ;
  • de ne pas utiliser un ordinateur public pour faire un achat en ligne.

Et aussi

Dossiers d'actualité

Publicité

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction