Épargne

Livret d'épargne populaire (LEP) : 6 mois d'intérêts supplémentaires

Publié le 05 juin 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © ewapee - stock.adobe.com

Bocal de verre transparent rempli de pièces de monnaie

Vous détenez un Livret d'épargne populaire ? Sachez que vous avez exceptionnellement jusqu'au 30 septembre 2020 pour fournir à votre banque les justificatifs d'éligibilité à ce produit d'épargne. Cette mesure, prévue par un décret paru au Journal officiel le 31 mai 2020, vous permet dans certains cas de bénéficier de 6 mois d'intérêts supplémentaires.

Afin de rester éligible au LEP , chaque détenteur doit apporter la preuve à l'établissement qui tient le compte qu'il respecte le revenu fiscal de référence. Pour cela, il doit lui adresser chaque année le 31 mars au plus tard son dernier avis d'imposition. Dans le cadre de la crise sanitaire, cette démarche est reportée au 30 septembre 2020.

Ainsi, dans le cas où les revenus de l'épargnant ont dépassé le revenu fiscal de référence, il pourra bénéficier de 6 mois d'intérêts supplémentaires, le LEP devant être clôturé au plus tard le 30 septembre 2020.

Par ailleurs, le décret précise que les établissements dépositaires de comptes de LEP sont tenus de solder d'office à cette même date ceux pour lesquels les justifications annuelles requises n'ont été produites ni pour l'année précédente ni pour l'année en cours.

  À savoir : Le Gouvernement a décidé le 15 janvier 2020 de simplifier les conditions d'ouverture du LEP. La présentation d'un avis d'imposition à l'ouverture d'un compte ou pour justifier annuellement du respect des plafonds de revenu ne sera bientôt plus nécessaire. Cette vérification pourra être effectuée automatiquement par les banques auprès de l'administration fiscale.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction