La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Protection du pouvoir d'achat

Plafonnement de la hausse des loyers à 3,5 % maximum, revalorisation de 3,5 % des aides au logement

Publié le 24 août 2022 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © lucid_dream - stock.adobe.com

Pièces de monnaie dans une main près d'une maison en figurine

Pour limiter l'impact de l'inflation sur le budget des ménages, la loi du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat prévoit certaines mesures pour freiner les hausses de loyer. Un « bouclier loyer » destiné à plafonner la hausse des loyers à 3,5 % maximum est mis en place pendant un an, jusqu'au 30 juin 2023. Les aides au logement (APL, ALF et ALS) sont revalorisées de 3,5 % avec effet rétroactif au 1er juillet 2022.

Indexation des loyers d'habitation plafonnée à 3,5 %

Le « bouclier loyer » vise à limiter la hausse de l'indice de référence des loyers (IRL). Pour les révisons faites du 3e trimestre 2022 au 2e trimestre 2023, la hausse de l'IRL est plafonnée à :

  • 3,5 % en métropole ;
  • 2 % à 3,5 % en Corse ;
  • 2,5 % en Outre-mer.

Les loyers ne pourront donc pas augmenter au-delà de ces pourcentages fixés pendant l'application du « bouclier loyer », soit jusqu'au 30 juin 2023.

L'indice de référence des loyers (IRL) sert de base pour réviser les loyers des logements vides ou meublés. Il fixe les plafonds d'augmentation annuelle des loyers que les propriétaires peuvent exiger de leurs locataires lorsque le bail comporte une clause de révision annuelle des loyers. L'évolution de l'IRL est définie chaque trimestre par l'Insee en fonction de l'évolution des prix qui enregistre une nette augmentation en 2022 en raison de l'inflation.

Revalorisation des aides au logement

La loi du 16 août 2022 portant mesures d'urgence pour la protection du pouvoir d'achat revalorise les aides au logement (APL, ALF et ALS) de 3,5 % avec effet rétroactif au 1er juillet 2022.

Aucune démarche n'est nécessaire pour bénéficier de la revalorisation, le versement est automatiquement fait par la Caisse d'allocations familiales.

  À savoir : Si vous êtes allocataire de la Caf, vous pouvez estimer le montant de votre aide au logement en faisant une simulation . Si un droit à une aide personnelle au logement est estimé, vous pouvez faire directement votre demande en ligne .

Si vous n'êtes pas allocataire de la Caf, vous devez d'abord créer votre espace personnel pour faire une demande d'aide au logement.