La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Autoroutes

Prix des péages : une hausse moyenne de 4,75 % en 2023

Publié le 01 février 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Première ministre)

Crédits : Olivier-Tuffé - stock.adobe.com

Une augmentation moyenne de 4,75 % est attendue en février 2023 sur les tarifs de péage pour les véhicules. La ristourne accordée aux automobilistes réalisant des allers-retours réguliers passera par ailleurs de 30 à 40 %.

Les tarifs des péages autoroutiers sont revus chaque année au mois de février en fonction d'une formule automatique liée au taux d'inflation. Le ministère des Transports a annoncé le 2 décembre 2022 la hausse prévue à 4,75 % en moyenne.

Il s'agit d'une évolution sensiblement inférieure à l’inflation sur la période de référence concernée, d’octobre 2021 à octobre 2022, qui s’est établie selon l’Insee à 6,33 %.

En 2022, les tarifs avaient augmenté de 2 %.

Les arrêtés ont été publiés au Journal officiel du 31 janvier et du 1er février 2023.

Les véhicules électriques exonérés de l'augmentation

L'augmentation des tarifs s'appliquera à partir du 1er février 2023 sur les réseaux Vinci Autoroutes, Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), Autoroutes Rhône-Alpes (AREA), Société des autoroutes du Sud de la France (ASF), Autoroutes Esterel, Côte d'Azur, Provence, Alpes (ESCOTA)...

Les propriétaires de voitures électriques pourront quant à eux bénéficier d'une réduction de 5 % sur leurs tarifs pendant toute l'année 2023 sur certains réseaux autoroutiers, ce qui revient à une annulation de la hausse du prix des péages pour ce type de véhicule et correspond à un souhait du Gouvernement d'encourager « la décarbonation du parc automobile ».

Une remise plus importante pour les automobilistes réguliers

Les automobilistes réguliers disposant d'un badge « Télépéage », qui empruntent les autoroutes Vinci, APRR-AREA et Sanef SAPN pour le même trajet au moins 10 fois par mois, pourront par ailleurs bénéficier d'une augmentation de leur ristourne : elle passera de 30 à 40 %. Il s'agit, comme l'a indiqué le ministre des Transports, de « limiter les hausses de prix pour la vie quotidienne, en protégeant ceux qui doivent utiliser la voiture pour aller travailler et en encourageant la transition écologique ».

  À savoir : Alors que les tarifs des péages augmentent en moyenne de 4,75 % sur les réseaux autoroutiers, la hausse sera de 4,68 % en moyenne sur le réseau Vinci Autoroutes au 1er février. Vinci Autoroutes annonce également le blocage du prix des péages de la majorité des trajets de moins de 30 km et 10 % de réduction sur les recharges électriques sur 60 000 bornes, partout en France.