La sélection d'une langue déclenchera automatiquement la traduction du contenu de la page.

Simulateur PTZ

Pouvez-vous bénéficier d'un prêt à taux zéro dans votre commune ?

Publié le 30 octobre 2023 - Direction de l'information légale et administrative (Première ministre)

Crédits : Shisu_ka - stock.adobe.com

Le dispositif PTZ (prêt à taux zéro) est ouvert sous certaines conditions, notamment la situation géographique du logement à acquérir. Un simulateur vous permet de savoir si vous pouvez y avoir accès dans votre commune. Prévu initialement jusqu'à fin 2023, ce dispositif d'aide à l'accession va être prolongé jusqu'en 2027. Service-Public.fr vous présente le simulateur et les aménagements annoncés sur le PTZ.

Le PTZ est un dispositif de soutien aux ménages créé en 1995 pour un achat de résidence principale, sous conditions de ressources. Son taux d'intérêt à 0 % permet aux bénéficiaires de rembourser uniquement le capital emprunté.

Il est proposé par la banque au moment de la conception du plan de financement d'un achat immobilier. Le PTZ ne peut pas financer la totalité de l’achat mais seulement une quotité dont le maximum est aujourd’hui fixé à 40 %. Un financement bancaire classique peut compléter le reste du prêt.

Le PTZ peut être demandé pour financer en partie un achat de logement :

  • neuf ou à construire ;
  • ancien (achevé depuis plus de 5 ans, comprenant des rénovations ou des travaux d'économie d'énergie) ;
  • social.

Le PTZ : pouvez-vous le demander ?

Le PTZ s'adresse aux personnes qui n'ont pas été propriétaires de leur résidence principale durant les 2 années précédant la demande de prêt (condition non requise pour certains profils).

L'obtention du prêt dépend de plusieurs conditions : le niveau de ressources, la situation géographique du logement acheté, le type de projet ou encore la composition du foyer ; vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond qui varie selon la zone géographique du futur logement.

Service-Public.fr vous propose un simulateur à utiliser si vous faites une demande de PTZ d'ici fin 2023 : Le PTZ est-il possible dans votre commune ?

En indiquant seulement la commune dans laquelle se situe le logement à acquérir, vous pourrez savoir :

  • dans quelle zone (A, Abis, B1, B2 ou C) la commune se situe ;
  • le type de PTZ que vous pouvez demander.

Les aménagements prévus après 2023

Le ministre de l'Économie a annoncé dans un communiqué du 18 octobre la prolongation du PTZ jusqu'en 2027 et la mise en place de nouvelles dispositions, portant notamment sur le barème des ressources à appliquer (celui-ci n'a pas été revu depuis 2016) et le développement de logements en zones tendues :

  • dispositif réservé aux logements neufs collectifs se trouvant en zones tendues et aux logements anciens nécessitant des travaux, situés dans le reste du territoire ;
  • plafonds de revenus revus à la hausse pour les deux premières tranches du barème, dans l'objectif d'élargir l'aide aux foyers de classe moyenne ;
  • part du projet immobilier pouvant être financée via le PTZ portée à 50 % (contre 40 % actuellement) ;
  • pour les locataires de logements sociaux souhaitant acheter leur logement, la quotité du PTZ portée à 20 % (contre 10 % actuellement).

  À noter : le bien acheté devra devenir la résidence principale au maximum un an après l'achat ou l'achèvement des travaux. Si l'acquisition porte sur un bien à occuper à la retraite, le départ en retraite doit avoir lieu 6 ans maximum après la signature de l'achat ou la fin des travaux.