Question-réponse

Quelles sont les conditions d'accès à la fonction publique ? 

Vérifié le 15 novembre 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'accès à la fonction publique, comme fonctionnaire ou contractuel, est soumis à des conditions générales qui sont les mêmes pour les 3 fonctions publiques.

Pour être fonctionnaire

Pour devenir fonctionnaire, il faut être français ou européen (citoyen de l'Espace économique européen (EEE) ou suisse).

La condition de nationalité doit être remplie au jour d'inscription au concours d'accès à la fonction publique.

Par exception, les emplois dits de souveraineté ne sont ouverts qu'aux citoyens français.

À l'inverse, certains emplois sont accessibles par concours à tout candidat quel que soit sa nationalité (professeur de l'enseignement supérieur, médecin des établissements hospitaliers...).

Pour être contractuel

Aucune condition de nationalité n'est exigée pour être recruté comme agent contractuel. Il suffit d'être titulaire d'un titre de séjour autorisant à travailler en France.

Pour être fonctionnaire ou agent contractuel, il faut :

Si vous êtes français, vous devez justifier votre recensement militaire et votre participation à la journée défense et citoyenneté (ex-JAPD).

Si vous êtes citoyen d'un autre pays de l'EEE (ou suisse), vous devez être en situation régulière au regard des obligations de votre pays d'origine.

Le fonctionnaire ou l'agent non titulaire doivent être physiquement aptes à exercer leurs fonctions. Cette aptitude est vérifiée au cours d'un examen médical réalisé par un médecin généraliste.

Les concours permettant l'accès au statut de fonctionnaire sont le plus souvent soumis à un niveau de diplôme, précisé par les statuts de chaque cadre d'emploi (brevet, CAP, BEP, BAC, licence...)

S'il s'agit d'un concours ou d'un recrutement pour une profession réglementée (assistant social, médecin, puéricultrice, vétérinaire...), l'agent doit posséder le diplôme correspondant.