Fiche pratique

Diagnostic immobilier : état de l'installation intérieure de gaz

Vérifié le 25 août 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'état de l'installation intérieure de gaz est un document qui donne un aperçu de la sécurité des installations d'un bien immobilier. Il vise à informer l'acquéreur sur le bien qu'il projette d'acheter ou de louer. L'obligation de fournir un état du gaz en cas de location ne concerne que les baux conclus à partir d'une certaine date.

En cas de vente

L'état de l'installation intérieure de gaz est un diagnostic de l'installation de gaz du logement et ses dépendances.

L'initiative de faire réaliser ce diagnostic appartient au vendeur du logement.

L'état de l'installation intérieure de gaz doit être intégré au sein d'un dossier de diagnostic technique (DDT) et être remis à l'acquéreur.

Les logements concernés sont ceux :

  • dont l'installation du gaz a plus de 15 ans,
  • ou dont le dernier certificat de conformité date de plus de 15 ans.

  Attention :

l'état de l'installation intérieure de gaz permet d'évaluer les risques pouvant compromettre la sécurité des occupants tandis que le certificat de conformité constitue un contrôle de conformité de l'installation vis-à-vis de la réglementation.

Le diagnostic doit être réalisé par un professionnel certifié.

Où s’adresser ?

Le diagnostic doit être effectué sur l'ensemble des éléments suivants :

  • appareils fixes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire ou mettant en œuvre un moteur thermique, alimentés par le gaz,
  • tuyauteries fixes d'alimentation en gaz et leurs accessoires,
  • locaux où fonctionnent les appareils à gaz, permettant l'aération de ces locaux et l'évacuation des produits de combustion.

Le diagnostic doit être réalisé sans démontage des installations.

Le diagnostic a une durée de validité de 3 ans.

Si le vendeur ne fournit pas l'état de l'installation intérieure de gaz et que l'acquéreur découvre que l'installation est défectueuse, il peut engager la responsabilité du vendeur devant le tribunal de grande instance (TGI) pour vices cachés (défauts cachés de l'installation).

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Tribunal de grande instance (TGI)

Ministère en charge de la justice

En cas de location

L'état de l'installation intérieure de gaz est un diagnostic de l'ensemble de l'installation de gaz du logement et ses dépendances.

L'initiative de faire réaliser ce diagnostic appartient au bailleur du logement.

L'état de l'installation intérieure de gaz doit être intégré au sein d'un dossier de diagnostic technique (DDT) et être remis au locataire.

Le bailleur n'a toutefois pas à fournir un état de l'installation intérieure du gaz s'il est en mesure de présenter :

Les logements concernés sont ceux :

  • dont l'installation du gaz a plus de 15 ans,
  • ou dont le dernier certificat de conformité date de plus de 15 ans.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Logements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975

L'obligation de fournir l'état de l'installation intérieure du gaz concerne les contrats de location signés à partir du 1er juillet 2017.

Autres logements

L'obligation de fournir l'état de l'installation intérieure du gaz concerne les contrats de location signés à partir du 1er janvier 2018.

Le diagnostic doit être réalisé par un professionnel certifié.

Où s’adresser ?

Le diagnostic doit être effectué sur l'ensemble des éléments suivants :

  • appareils fixes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire ou mettant en œuvre un moteur thermique, alimentés par le gaz,
  • tuyauteries fixes d'alimentation en gaz et leurs accessoires,
  • locaux où fonctionnent les appareils à gaz, permettant l'aération de ces locaux et l'évacuation des produits de combustion.

Le diagnostic doit être réalisé sans démontage des installations.

Le diagnostic a une durée de validité de 6 ans.

Si le bailleur ne fournit pas l'état de l'installation intérieure de gaz et que le locataire découvre que l'installation est défectueuse, il peut engager la responsabilité du bailleur devant le tribunal de grande instance (TGI) pour vices cachés (défauts cachés de l'installation).

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Tribunal de grande instance (TGI)

Ministère en charge de la justice