Question-réponse

Que doit faire un étranger en cas de perte de sa carte de séjour ?

Vérifié le 02 mars 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Si vous êtes étranger et avez perdu votre carte de séjour, vous devez effectuer des démarches différentes en fonction du lieu de la perte (en France ou à l'étranger). Dans tous les cas, vous devez demander un duplicata de votre carte de séjour dont le coût varie selon le type et la mention.

Perte en France

Vous devez vous rendre à la préfecture ou la sous-préfecture de votre domicile pour :

  • déclarer la perte de votre titre de séjour,
  • et demander un duplicata de votre titre.

La délivrance du duplicata est payante (règlement par timbres fiscaux ordinaires) :

Cas général

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Carte d'1 an

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 49 € si vous êtes étudiant(e)
  • ou 95 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle
  • ou 155 € si vous avez une carte stagiaire.

Carte pluriannuelle

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 95 € si vous avez une carte pluriannuelle étudiant.

Carte de résident de 10 ans

Vous devez payer 

  • 278 €
  • ou 88 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle.

Carte retraité/conjoint de retraité de 10 ans

Vous devez payer 19 €.

Pour un Algérien(ne)

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Certificat de résidence d'1 an

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 49 € si vous êtes étudiant(e).

Certificat de résidence de 10 ans

Vous devez payer 

  • 278 €
  • ou 19 € si vous avez une carte retraité/conjoint de retraité
  • ou 88 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle.

Cas général

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu

  Attention :

il n'est pas possible d'effectuer les démarches dans certaines sous-préfectures.

  À noter :

des règles particulières s'appliquent au citoyen européen ou suisse ou au membre de sa famille.

Perte à l'étranger

Vous devez demander un visa de retour à l'ambassade ou au consulat français dans le pays où vous êtes, pour pouvoir rentrer en France.

L'ambassade ou le consulat effectue une enquête, qui peut être longue, auprès de la préfecture qui a délivré le titre de séjour perdu. Il est donc conseillé de mettre son titre de séjour en sécurité, une fois à l'étranger.

De retour en France, vous devez vous rendre dans les plus brefs délais à la préfecture ou la sous-préfecture de votre domicile, pour demander un duplicata de votre carte de séjour. La délivrance du duplicata est payante :

Cas général

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Carte d'1 an

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 49 € si vous êtes étudiant(e)
  • ou 95 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle
  • ou 155 € si vous avez une carte stagiaire.

Carte pluriannuelle

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 95 € si vous avez une carte pluriannuelle étudiant.

Carte de résident de 10 ans

Vous devez payer 

  • 278 €
  • ou 88 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle.

Carte retraité/conjoint de retraité de 10 ans

Vous devez payer 19 €.

Pour un Algérien(ne)

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Certificat de résidence d'1 an

Vous devez payer 

  • 285 €
  • ou 49 € si vous êtes étudiant(e).

Certificat de résidence de 10 ans

Vous devez payer 

  • 278 €
  • ou 19 € si vous avez une carte retraité/conjoint de retraité
  • ou 88 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle.

Cas général

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Le choix d'une commune déclenchera automatiquement une mise à jour du contenu

  Attention :

il n'est pas possible d'effectuer les démarches dans certaines sous-préfectures.