En brefCompte personnel formation (CPF)

Lancement de l'application mobile Mon Compte Formation

Publié le 21 novembre 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Crédits : © Ministère du Travail

Brochure sur le lancement de MonCompteFormation

Vous voulez connaître le montant de vos droits sur votre compte personnel formation (CPF) ? Vous cherchez une formation ? Vous voulez vous inscrire ? Découvrez la nouvelle application Moncompteformation.

Proposée par le ministère du Travail, cette application téléchargeable sur votre smartphone (avec l'App Store ou Google Play) vous permet de :

  • consulter vos droits (avec votre numéro de sécurité sociale et une adresse électronique valide) ;
  • chercher et choisir une formation en ligne ou près de chez vous parmi les 40 000 formations et les 100 000 sessions de formation ;
  • partir en formation en réservant et en payant avec vos droits à la formation (la moitié des formations proposée sur le catalogue coûte moins de 1 400 €).

Vous pouvez également utiliser le site internet www.compteformation.gouv.fr et poser vos questions pratiques au 09 70 82 35 51 du lundi au vendredi de 9h à 18h.

  Rappel : Depuis le 1er janvier 2019, l'alimentation du compte personnel de formation (CPF) se fait pour les salariés, non plus en heures mais en euros, à hauteur de 500 € par an dans la limite de 5 000 €. Pour les personnes non qualifiées, ce compte est crédité d'un montant plus important, à savoir 800 € par an dans la limite de 8 000 €.

Le rôle des Actualités est de signaler rapidement des mesures susceptibles de modifier ou préciser des droits et obligations. Ces brèves d’actualité rendent compte également des modifications apportées aux démarches pratiques pour exercer ces droits. La rédaction n'est pas à l'origine de ces décisions et son rôle n’est pas d’en discuter. Tous ces courts articles mentionnent les sources à consulter. Il convient de s'y reporter soit pour vérifier l'information, en cas de besoin, soit pour en savoir plus. Vous pouvez en revanche signaler à la rédaction de service-public.fr d'éventuelles coquilles ou erreurs présentes dans l’article : Écrire à la rédaction