Fiche pratique

Délivrance, renouvellement et retrait d'une carte bancaire

Vérifié le 25 août 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les banques peuvent délivrer une carte bancaire à leurs clients. La carte permet de faire des achats et de retirer des espèces. Elle est payante sauf dans le cadre de la procédure de droit au compte. Son renouvellement est le plus souvent automatique, mais la banque peut en exiger la restitution immédiate ou en annuler la validité sur sa seule initiative.

Les conditions pour la délivrance de la carte bancaire dépendent de votre situation.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

La banque a déjà accepté de vous ouvrir un compte

La banque peut vous proposer une ou plusieurs des cartes suivantes :

  • carte bancaire à débit immédiat, qui fonctionne sans vérification préalable systématique de l'approvisionnement du compte bancaire associé mais dont chaque opération se traduit aussitôt par un débit. C'est la carte la plus courante,
  • carte bancaire prépayée (ou rechargeable), qui ne peut être utilisée qu'à hauteur des sommes inscrites à son crédit (par dépôt d'espèces, virement ou prélèvement). Elle ne dépend pas d'un compte bancaire classique,
  • carte bancaire à autorisation systématique, avec vérification systématique de l'approvisionnement du compte associé,
  • carte bancaire à débit différé, qui fonctionne sans vérification préalable systématique de l'approvisionnement du compte bancaire associé et dont les opérations sont débitées en bloc, au terme d'une période donnée (généralement à chaque fin de mois),
  • carte de crédit, dont les opérations sont imputées sur un crédit renouvelable.

  À savoir :

chaque type de carte existe en version utilisable uniquement en France ou dans une version utilisable dans le monde entier.

La banque a refusé de vous ouvrir un compte

Si vous avez subi un premier refus d'ouverture de compte et bénéficiez de la procédure de droit au compte, la banque désignée doit vous délivrer une carte.

Cette carte est en principe une carte à autorisation systématique utilisable partout en France.

Pour toute opération, une telle carte ne fonctionne qu'après vérification que le compte bancaire associé est suffisamment approvisionné.

Chaque opération se traduit par un débit instantané des sommes correspondantes.

Après acceptation de la banque, la carte vous est remise :

  • en mains propres au guichet de l'établissement,
  • ou par courrier simple à votre domicile,
  • ou par courrier recommandé avec demande d'avis de réception.

Le titulaire de la carte bancaire doit en retour signer (ou remettre par courrier) un reçu.

  À noter :

souvent, la carte bancaire permet d'effectuer des paiements seulement après avoir été validée par un premier retrait d'espèces.

Coût de la carte bancaire

Cas de figure

Coût

Hors procédure de droit au compte

La carte est payante.

Le tarif varie suivant son type et suivant la banque. Il est mentionné dans la convention de compte.

Dans le cadre de la procédure de droit au compte

La carte est gratuite.

Si la date de validité est ou va être dépassée

La carte bancaire a une durée de validité limitée, généralement comprise entre 2 et 3 ans.

Lorsque la validité d'une carte arrive à échéance, sauf opposition de la part de son titulaire, elle est automatiquement remplacée : le contrat est tacitement reconduit.

Vous pouvez également demander par avance le renouvellement de votre carte.

Après la perte ou le vol de la carte

Après la perte ou le vol d'une carte bancaire, celle-ci est remplacée par la banque. Vous devez en faire la demande.

La commande d'une nouvelle carte peut être payante.

Coût

Le tarif de la nouvelle carte varie suivant son type et suivant la banque. Il est mentionné dans la convention de compte.

  À noter :

dans le cadre de la procédure de droit au compte, le renouvellement est gratuit.

Suite à un usage abusif

Si la banque estime que vous faites un usage abusif de la carte, elle peut :

  • vous demander par courrier ou par téléphone sa restitution,
  • vous la confisquer, sans prévenir, lors d'une tentative de retrait d'espèces au distributeur automatique de billets (la carte bancaire est retenue par l'automate),
  • ou la bloquer à distance (en annulant sa validité).

C'est notamment le cas si vous faîtes des dépenses trop élevées par rapport à vos revenus.

Vous ferez alors l'objet d'une inscription au fichier central des chèques (FCC). Ce fichier est consultable par toutes les banques.

Cette inscription ne vous rend pas interdit bancaire, c'est-à-dire interdit de chéquier. De même, vous ne serez pas interdit définitivement de carte bancaire, mais vous devrez régulariser votre situation financière pour que la banque accepte de vous délivrer à nouveau une carte.

En cas de vol ou de piratage

La banque peut aussi confisquer ou invalider à distance la carte bancaire en cas de vol ou de piratage à l'insu du client (par exemple, en cas de fortes dépenses inhabituelles et/ou depuis l'étranger).

Dans ce cas, le titulaire de la carte bancaire n'est pas inscrit au FCC.