Question-réponse

Peut-on changer de nom et de prénom en devenant français ?

Vérifié le 11 février 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Oui. Si vous sollicitez la nationalité française, vous pouvez demander la francisation de votre nom de famille et/ou de votre prénom. Vous pouvez aussi faire cette demande si vous avez récemment acquis la nationalité française.

Vous voulez devenir Français

Il est possible de franciser son nom de famille et/ou de son ou ses prénom(s) si vous sollicitez la nationalité française, notamment si sa consonance peut gêner l'intégration.

Pour votre nouveau prénom, vous pouvez : 

  • traduire votre prénom étranger s'il peut l'être (Antonio en Antoine, par exemple),
  • prendre un nouveau prénom sans rapport, qui remplacera votre prénom étranger,
  • ajouter un prénom français à votre prénom étranger,
  • supprimer votre prénom étranger, si vous avez un 2ème prénom français qui deviendra votre 1er prénom. Par exemple, si vous appelez Ahmed, Pierre, vous pouvez vous appeler Pierre.

Vous pouvez changer votre 1er prénom ou l'ensemble de vos prénoms, si vous en avez plusieurs à consonance étrangère.

Pour votre nouveau nom, vous pouvez :

  • traduire votre nom s'il peut l'être (traduire Dos Santos en Dessaint, par exemple),
  • transformer votre nom étranger pour lui donner une consonance française (votre nouveau nom ne doit pas être trop éloigné de votre nom de naissance, vous pouvez transformer Fayad en Fayard, par exemple),
  • reprendre le nom français d'un ascendant français,
  • reprendre le nom français que portiez avant une décision des autorités de votre pays d'origine dans le cas d'une réintégration.

En revanche, vous ne pouvez pas prendre un nouveau nom sans rapport avec votre nom de naissance ou jamais porté dans votre famille.

Vous devez préciser votre demande de francisation lors du dépôt :

Un enfant mineur qui devient français en même temps que vous peut aussi changer de prénom. À partir de 13 ans, son consentement écrit est nécessaire.

En matière de nom de famille, un enfant mineur portant votre ancien nom changera de nom en même temps que vous. À partir de 13 ans, son consentement écrit est nécessaire.

Vous devez remplir le formulaire cerfa n°0054*65 pour vous et vos enfants concernés et le joindre à votre dossier pour l'acquisition de la nationalité française.

Formulaire

Demande de francisation des nom et prénom(s)
Cerfa n°0054*65

Permet de demander la francisation de son nom et de son prénom après l’acquisition de la nationalité française.

Accéder au formulaire - Nouvelle fenêtre

Ministère en charge de l'intérieur

Pour vous aider à remplir le formulaire :

Si votre demande est acceptée, un décret portant changement de nom est publié au Journal officiel.

Un exemplaire (ou ampliation) du décret vous est adressé sous pli recommandé avec demande d'avis de réception ou par la voie diplomatique ou consulaire si vous résidez à l'étranger.

Vous pouvez ensuite demander la rectification de vos actes d'état civil avec votre nouveau nom et ainsi obtenir de nouveaux papiers.

Si votre demande de changement de nom ou de prénom est refusée, le refus doit être motivé. Il vous est notifié par lettre recommandée avec accusé de réception.

La décision de rejet peut être contestée devant le tribunal administratif de Nantes par la voie d'un recours pour excès de pouvoir, dans le délai de 2 mois à partir de sa notification. Le recours à un avocat n'est pas obligatoire.

Ce recours contentieux peut être précédé d'un recours gracieux adressé au ministère de l'intérieur.

Par courrier

12 rue Francis-le-Carval

44404 Rezé Cedex

Ce recours fera l'objet d'un nouvel examen uniquement si de nouveaux éléments de fait ou de droit sont présentés. Ce recours gracieux doit impérativement avoir été réalisé dans les 2 mois suivant la notification de la décision de rejet.

En cas de recours gracieux, le recours pour saisir le tribunal administratif est interrompu. Par exemple, si vous avez fait un recours gracieux, 1 mois après un 1er refus, vous aurez encore 1 mois après un éventuel refus de votre recours gracieux pour saisir le tribunal.

  À savoir :

un enfant né après 2004 peut porter le nom de sa mère ou de son père, ou les 2 ensemble. Les parents doivent choisir le nom qui sera porté par leur enfant via une démarche spécifique et séparée de la démarche acquisition de la nationalité.

Vous venez d'obtenir la nationalité française

Cas général

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Préfecture

Ministère en charge de l'intérieur

Sous-préfecture

Ministère en charge de l'intérieur

  Attention :

il n'est pas possible d'effectuer les démarches dans certaines sous-préfectures

À Paris

Où s’adresser ?

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :