Fiche pratique

Particulier employeur : rémunération d'une assistante maternelle

Vérifié le 01 janvier 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La rémunération d'une assistante maternelle agréée se compose d'une rémunération de base et de diverses indemnités.

Montant minimum

L'employeur et l'assistante maternelle se mettent d'accord sur le salaire horaire brut de base.

Il est au moins égal à 0,281 fois le Smic horaire, soit 2,72 € par heure et par enfant.

Calcul

Le salaire mensuel brut se calcule de la manière suivante :

  • Accueil sur 1 année complète : salaire horaire brut x nombre d'heures d'accueil par semaine x (52 semaines/ 12)
  • Accueil sur 1 année incomplète : salaire horaire brut x nombre d'heures d'accueil par semaine x (nombre de semaines programmées/12)
  • Accueil occasionnel : salaire horaire brut de base x nombre d'heures d'accueil dans le mois
  • Accueil irrégulier : si le nombre d'heures diffère chaque semaine, le nombre retenu est la moyenne des heures sur l'ensemble des semaines d'accueil

Majorations

Le salaire de base peut être majoré, notamment :

  • si l'assistante maternelle effectue des heures supplémentaires. À partir de la 46e heure hebdomadaire d'accueil, il est appliqué un taux de majoration laissé à la négociation des parties,
  • en cas de difficultés particulières. L'accueil d'un enfant présentant des difficultés particulières, temporaires ou permanentes, donne droit à majoration du salaire à prévoir au contrat en fonction de l'importance des difficultés suscitées par l'accueil de l'enfant.

Paiement

L'employeur doit rémunérer chaque mois l'assistante maternelle et déclarer sa rémunération au centre Pajemploi.

Le particulier employeur peut utiliser les moyens de paiement suivants : virement, chèque, titres Cesu préfinancé ou espèces.

Le centre Pajemploi établit et adresse un bulletin de paye à la salariée.

Les jours d'accueil prévus au contrat, mais non effectués du fait de l'absence de l'enfant, sont rémunérés.

Les courtes absences pour maladie, consécutives ou non, ne sont pas rémunérées dans la limite de 10 jours par an.

Les absences pour maladie ou hospitalisation qui durent 14 jours consécutifs ne sont pas rémunérées. Après 14 jours calendaires consécutifs d'absence, l'employeur doit rétablir le salaire ou rompre le contrat.

Indemnité d'entretien

L'assistante maternelle bénéficie d’une indemnité d’entretien pour couvrir les frais suivants :

  • Jeux et matériels d'éveil
  • Matériels et produits de couchage et de puériculture (sauf les couches qui sont fournies par les parents)
  • Consommation d'eau, d'électricité, de chauffage, etc.

L'indemnité est due pour chaque journée d'accueil. L'employeur et l'assistante maternelle se mettent d'accord sur le montant. L'indemnité est au moins égale à 85 % du minimum garanti par enfant et pour une journée de 9 heures, soit 2,99 €.

Frais de repas

L'assistante maternelle perçoit une indemnité si elle fournit les repas de l’enfant.

L'employeur et l'assistante maternelle se mettent d'accord sur le montant.

Frais de déplacement

L'assistante maternelle perçoit une indemnité si elle utilise son véhicule pour transporter l'enfant.

Le montant de l'indemnité kilométrique ne peut pas être inférieur au barème de l'administration et supérieur au barème fiscal.

L'indemnisation est à répartir entre les différents parents employeurs si nécessaire.

Heures complémentaires

Les heures complémentaires concernent l'assistante maternelle travaillant à temps partiel (moins de de 45 heures par semaine).

Ce sont les heures effectuées entre la durée de travail hebdomadaire fixée au contrat et 45 heures.

Elles sont rémunérées au salaire horaire brut de base.

Heures supplémentaires majorées

Les heures supplémentaires concernent l'assistante maternelle travaillant à temps plein (45h par semaine).

Ce sont celles effectuées au-delà 45 heures par semaine.

Elles sont rémunérées à un taux majoré, indiqué dans le contrat de travail.

Montant

L'indemnité est égale au montant le plus avantageux entre les 2 sommes suivantes :

  • Rémunération brute que l'assistante maternelle aurait perçue pour une durée d'accueil égale à celle du congé payé
  • 10 % de la rémunération totale brute (y compris celle versée pour les congés payés) perçue par l'assistante maternelle au cours de l'année de référence. L'année de référence va du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours.

Versement

En cas d'accueil sur une année complète, l'indemnité est versée lorsque les congés sont pris (l'indemnité remplace le salaire de base).

En cas d'année incomplète, l'indemnité s'ajoute au salaire mensuel brut de base. Elle est versée d'une des manières suivantes, selon l'accord entre l'employeur et l'assistante maternelle :

  • En une seule fois au mois de juin
  • Lors de la prise principale des congés
  • Au fur et à mesure de la prise des congés
  • Par 12e chaque mois

En cas d'accueil occasionnel, l'indemnité est versée selon la règle du 1/10e à la fin de chaque accueil.

Seul le 1er mai est un jour férié chômé et payé s'il tombe un jour habituel d'accueil de l'enfant. En cas de travail le 1er mai, la rémunération est majorée de 100 %.

Les autres jours fériés sont chômés sur décision de l'employeur. Ils sont payés si l'assistante maternelle remplit les 3 conditions suivantes avec le même employeur :

  • Avoir au moins 3 mois d'ancienneté
  • Avoir travaillé le jour d'accueil précédant le jour férié et le jour d'accueil suivant
  • Avoir accompli un nombre minimum d'heures de travail au cours des 2 mois précédant le jour férié :
    • Au moins 200 heures si elle travaille 40 heures ou plus par semaine
    • Un nombre d'heures réduit proportionnellement par rapport à 40 heures si elle travaille moins de 40 heures par semaine. Par exemple, si elle travaille 30 heures par semaine, soit 75 % de 40 heures, le nombre d'heures exigé au cours des 2 mois précédant le jour férié est de 150 heures ( 200 x 75 %).

Les jours fériés travaillés doivent être indiqués dans le contrat. Ils sont rémunérés sans majoration. L’assistante maternelle a le droit de refuser de travailler un jour férié non prévu au contrat.

Les litiges relèvent de la compétence du conseil des prud'hommes du lieu de domicile de l'assistante maternelle.

Veuillez saisir le nom ou le code postal de la commune :

Pour toute information complémentaire

Par téléphone

3939 (coût : 0,15 € TTC la minute)

Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.

Depuis l'étranger ou hors métropole : +33 (0)1 73 60 39 39 uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays et les opérateurs).

Relais d'assistantes maternelles

Pour s'informer

Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf)

Conseil de prud'hommes

En cas de litige