Fiche pratique

Calcul de l'impôt sur le revenu

Vérifié le 11 juillet 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Impôt sur le revenu : déclaration 2017 des revenus de 2016

26 avr. 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les règles relatives à l'imposition sur le revenu sont susceptibles d'être modifiées (loi de finances 2018 et lois de finances rectificatives).

Les informations contenues dans cette page sont à jour pour la déclaration 2017 des revenus de 2016.

Cette page sera modifiée en 2018 pour la déclaration des revenus de 2017.

L'impôt brut est calculé grâce à un barème progressif. Le montant obtenu est ensuite corrigé (plafonnement, décote) pour déterminer l'impôt net à payer.

La détermination de l'impôt brut se déroule en 3 étapes successives.

Division du revenu net imposable par le nombre de parts

Le revenu net imposable est divisé par le nombre de parts de quotient familial.

Le nombre de parts auquel vous avez droit dépend de votre situation :

Le nombre de parts dépend également des personnes à votre charge :

Application du barème

Le barème est ensuite appliqué au montant obtenu. Le barème de l'impôt sur le revenu comporte plusieurs tranches. Ces tranches sont soumises à des taux différents qui augmentent progressivement en fonction de l'importance des revenus.

Fraction de revenu net imposable

Taux d'imposition

Jusqu'à 9 710 €

0 %

De 9 710 € à  26 818 €

14 %

De 26 818 € à 71 898 €

30 %

De 71 898 € à 152 260 €

41 %

Plus de 152 260 €

45 %

Multiplication de l'impôt ainsi obtenu par le nombre de parts

En multipliant le montant obtenu par le nombre de parts, on obtient le montant total de l'impôt brut.

Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement

Exemple pour un contribuable célibataire

Exemple d'application du barème pour un célibataire (quotient familial d'1 part) ayant perçu un revenu net imposable de 27 000 €.

- Fraction jusqu'à 9 710 € : 0 €

- De 9 710 € à 26 818 € : ( 26 818 €- 9 710 €) x 14 % = 17108  € x 14 % = 2 395,12 €

- De 26 818 € à 27 000 € : ( 27 000 € - 26 818 €) x 30 % = 182 € x 30 % = 54,6 €

L'addition des montants d'impôt obtenus par tranche et multiplié par le nombre de parts (ici égal à 1) donne le montant total de l'impôt brut : 0 € + 2 395,12 € + 54,6 € = 2 449,72 €.

Exemple d'un couple marié sans enfants

Exemple d'application du barème pour un couple marié sans enfants (quotient familial de 2 parts) ayant perçu un revenu net imposable de 60 000 €.

- Fraction jusqu'à9 710 € : 0 €

- De 9 710 € à 26 818 € : ( 26 818 €- 9 710 €) x 14 % = 17108  € x 14 % = 2 395,12 €

- De 26 818 € à 30 000 € : ( 30 000 € - 26 818 €) x 30 % = 3 182 € x 30 % = 954,6 €

L'addition des montants d'impôt obtenus par tranche et multiplié par le nombre de parts (ici égal à 2) donne le montant total de l'impôt brut : (0 € + 2 395,12 € + 954,6 €) x 2 = 6699, 44 €.

Plafonnement des effets du quotient familial

Sauf situations spécifiques, la réduction d'impôt liée au quotient familial est limitée à 1 512 € pour chaque demi-part supplémentaire (756 € pour chaque quart de part supplémentaire).

Décote en cas de faibles ressources

Couple - Imposition commune

Imposition individuelle

Vous bénéficiez d'une décote si le montant brut de votre impôt sur le revenu ne dépasse pas 2 560 €.

La décote est égale à la différence entre 1 920 € et les 3/4 du montant de votre impôt.

Exemple pour un impôt brut de 1 400 €

3/4 x 1 400 € = 1 050 €

La décote est de 1 920 €- 1 050 €= 870 €. Elle est déduite de votre impôt.

Le montant de l'impôt après décote est de 1 400 € - 870 € = 530 €

Vous bénéficiez d'une décote si le montant brut de votre impôt sur le revenu ne dépasse pas 1 553 €.

La décote est égale à la différence entre 1 165 € et les 3/4 du montant de votre impôt.

Exemple pour un impôt brut de 1 400 €

3/4 x 1 400 € = 1 050 €

La décote est de 1 165 € - 1 050 € = 115 €. Elle est déduite de votre impôt.

Le montant de l'impôt après décote est de 1 400 €- 115 € = 1 285 €

Allégement de l'impôt brut sous conditions de ressources

Si votre revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 20 500 € (célibataires, veufs, divorcés) ou 41 000  €(couples soumis à imposition commune), le montant de votre impôt brut est diminué de 20 %.

Le seuil du revenu fiscal de référence pris en compte est augmenté de 3 700 € pour chacune des demi-parts suivantes, et de 1 850 € pour chacun des quarts de parts suivants.

Au delà d'un revenu fiscal de référence de 18 500 € (célibataires, veufs, divorcés) ou 37 000 € (couples soumis à une imposition commune), la réduction de 20 % est dégressive en fonction du revenu.

Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

La contribution exceptionnelle peut s'ajouter à l'impôt sur le revenu en cas de hauts revenus.

Réductions d'impôt

Les réductions d'impôt auxquelles vous avez droit doivent être retranchées du montant de votre impôt. Par exemple : réductions pour dons aux organismes d'intérêt général.

  À savoir :

l'impôt n'est pas à payer lorsque son montant, avant application d'éventuels crédits d'impôt, est inférieur à 61 €.

Simulateur

Simulateur de calcul pour 2017 : impôt sur les revenus de 2016

Accéder au simulateur

Ministère chargé des finances

Pour calculer le montant de votre impôt, vous pouvez :

Crédits : Direction de l'information légale et administrativeChangement de tranche de l'impôt sur le revenu

Que se passe-t-il quand on change de tranche ?

Dans le barème de 2017, 26 818 euros représente la borne supérieure de la deuxième tranche. Qu'arrive-t-il si le revenu net imposable d'un contribuable célibataire passe de 25 000 à 27 000 euros ? Ce n'est qu'une partie des revenus qui passe dans la tranche supérieure. En passant de 25 000 à 27 000 euros, on a bien "changé de tranche" au sens où le montant qui dépasse 26 818 euros et lui seul, c'est-à-dire 182 euros, est désormais taxé au taux de 30% .

Pour des informations générales

Ministère chargé des finances

Par téléphone

0 810 467 687 (0 810 IMPOTS)

Du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h, hors jours fériés.

Numéro violet ou majoré : coût d'un appel vers un numéro fixe + service payant, depuis un téléphone fixe ou mobile

Pour connaître le tarif, écoutez le message en début d'appel

depuis l'étranger : + 33 (0)8 10 46 76 87

Service en charge des impôts (trésorerie, centre des impôts fonciers...)  nouvelle fenêtre

Pour joindre le service local gestionnaire de votre dossier

Ministère chargé des finances