Question-réponse

Que peut faire un jeune de plus de 16 ans déscolarisé et sans qualification ?

Vérifié le 11 juillet 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Un jeune de plus de 16 ans et déscolarisé peut décider de revenir se former ou de s'insérer professionnellement.

Retrouver une formation

Un jeune de plus de 16 ans qui n'a pas obtenu le diplôme national du brevet (DNB) ou un titre professionnel de niveau V du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), peut poursuivre sa scolarité afin d'obtenir ce diplôme ou ce titre.

Si ses parents s'opposent à la poursuite de sa scolarité, une mesure d'assistance éducative peut être mise en place pour garantir son droit à l'éducation.

Il peut également choisir un parcours d'enseignement alternatif en intégrant une école de la 2e chance ou un Centre EPIDE.

  À noter :

un jeune de 16 à 18 ans ayant abandonné sa formation qui reprend des études professionnelles, pourra bénéficier d'un supplément de bourse de lycée.

Le jeune peut reprendre des études en dehors du cadre d'un établissement scolaire :

  À noter :

sous certaines conditions, le jeune peut passer un concours de la fonction publique.

Le jeune peut se former à un métier par le biais :

  À savoir :

le jeune qui souhaite s’initier aux métiers en alternance peut demander à accéder à une formation appelée dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima).

S'insérer professionnellement

Selon son âge, le jeune peut s'engager dans différentes formes de volontariat.

Le jeune peut également :

Le jeune qui souhaite travailler peut s'inscrire à Pôle emploi.

  À savoir :

cette inscription est nécessaire pour prétendre à certains contrats de travail aidés et permet de bénéficier plus tard de formations spécifiques.

Service en ligne

Rechercher une offre d'emploi

Le jeune peut conclure un contrat d'accompagnement vers l'emploi, avec différents interlocuteurs, par le biais :